Connexion

La vitrine du Sénégal

Bannière Une

01/31/2023 5:42 p.m.

SENEGAL-SOCIETE-TRANSPORT

"Récurrence'' des accidents de la route : des associations de consommateurs évoquent des pistes de solution

Jan. 17, 2023, 5:45 p.m.

Dakar, 17 jan (APS) - Un collectif regroupant des associations sénégalaises de consommateurs demande à l'Etat de reprendre le service public du transport et de créer des sociétés de gros transporteurs dans chaque région, en guise de solutions à la récurrence des accidents de la route.

Dans une déclaration dont une copie a été transmise à l'APS, mardi, les associations concernées demandent à l'Etat de ''reprendre le service public du transport, de créer des sociétés de gros transporteurs dans chaque région et de leur concéder entre 20 et 30% du service du transport public de voyageurs avec un accompagnement conséquent''. 

Les signataires de cette déclaration, parmi lesquelles SOS Consommateurs et la Ligue des consommateurs du Sénégal (LCS), demandent par ailleurs aux transporteurs ''d'annuler leur augmentation illégale de tarif et leur mouvement de grève'' qu'ils annoncent ''illimité'', à partir de mardi.

Trois des principaux syndicats des transporteurs routiers avaient décidé de cette grève "pour protester contre les mesures prises par le gouvernement", suite à l'accident survenu près de Kaffrine (centre), dans la nuit de samedi à dimanche 8 janvier.

A cette date, une collision entre deux bus a fait 41 morts et des dizaines de blessés à Sikolo.

Selon les enquêtes préliminaires, l'un des bus a subi un éclatement de pneu et est entré en collision frontale avec un autre, ont indiqué les autorités.

Suite à ce drame, le gouvernement a tenu un conseil interministériel à l'issue duquel plusieurs mesures avaient été annoncées, dont l'interdiction pour les bus et minibus de circuler entre 23 h et 5 h du matin.

Le gouvernement sénégalais a également décidé d'interdire l'importation des pneus usagés.  

De même le ministère en charge des Transports terrestres va rendre obligatoire le plombage des compteurs de vitesse de véhicules de transport de personnes et de marchandises à 90km/heure.

Alors que les syndicats des transporteurs considèrent que ces décisions ont été "prises à la hâte et sans concertation avec les différents acteurs", un nouvel accident de la route a fait 22 morts, ce lundi, près de Sakal (nord), dans la région de Louga.

La vétusté des véhicules étant indexée comme une des causes de la récurrence des accidents de la route, les associations de consommateurs concernées par cette déclaration recommandent aux transporteurs de ''procéder au renouvellement de leur parc automobile avec l'aide de l'Etat''.

Selon cette déclaration signée également du Mouvement pour la défense et l’éducation des consommateurs ainsi que de A2CN (Action citoyenne pour la consommation et la normalisation), les associations concernées demandent en outre à l'Etat d'annuler ''purement et simplement les augmentations de tarifs de l'essence, du gasoil et de l'électricité''. 

L'Association des clients et sociétaires des institutions financières (ACSIF) compte parmi les signataires de cette déclaration, tout comme l'ASDIC, l’Association sénégalaise de défense des intérêts communs des consommateurs. 

BK/ASG

Dans la même catégorie

La vitrine du Sénégal

APS Photos

S'inscrire à la newsletter

© 2022 APS. All Rights Reserved. Powered by EmC2 Groupe