Ziguinchor, 25 nov (APS)- L’inspecteur de l’enseignement élémentaire à la retraite, Halifousseyni Gassama a présenté, samedi, à Ziguinchor (sud) son livre ” l’école en Casamance, des hommes et des valeurs”, paru aux Éditions Karmalaa, a constaté l’APS.

Seydou Sané, président du Casa sports et inspecteur de l’éducation nationale a été choisi comme parrain à la cérémonie de dédicace et de présentation de l’ouvrage.

Dans ce livre de 200 pages, l’auteur, revient sur son richissime parcours dans le domaine de l’éducation ainsi que sur le parcours de valeureux hommes et femmes qui ont contribué à une amélioration qualitative du système éducatif en Casamance.

Fort d’une activité professionnelle de quarante ans , Halifousseyni Gassama fait partager dans cet ouvrage sa riche expérience d’éducateur/enseignant.

En gravissant tous les échelons, il s’est confronté à nombre d’obstacles qu’il a su franchir. Son parcours fût également marqué par une quantité importante de rencontres qu’il met à l’honneur dans les pages de son ouvrage.

À travers ce livre , Halifousseyni Gassama nous offre une véritable tranche d’histoire qui met en avant une région (la Casamance) et une profession (l’enseignement).

“Je suis du monde de l’éducation et j’ai fait la plus grande partie de mon métier en Casamance en tant que enseignant craie en main puis en tant fonctionnaire de l’administration , fonctionnaire du système des Nations unies chargé de programme à l’UNICEF. À la retraite, j’ai pu disposer du recul nécessaire mais surtout de matériaux nécessaires pour faire le point et écrire pour un témoignage et les jeunes générations”, a fait savoir Halifousseyni Gassama.

Il a expliqué que deux grandes parties sont surtout traitées dans son livre. Il s’agit “d’une partie qui concerne un ensemble de stratégies où de dispositifs éducatifs expérimentés , validés et qui ont fait leurs preuves”.

Il y a également une expérience de prise en charge du système éducatif en période de crise et de conflit .

“Cette expérience s’est déroulée dans le nord Sindian et à consister à avoir des modèles complémentaires d’éducation pour que les classes reprennent, pour que les élèves aient accès à leur droit à l’éducation et pour que dans cette partie du sud, les quarante écoles qui étaient fermées puissent reprendre”, a relevé M. Gassama.

Halifousseyni Gassama est né à Sindian, dans le département de Bignona où il a fait ses premières humanités.

Ses études l’ont successivement mené à Ziguinchor , à l’école normale de Mbour, à l’école normale supérieure de Dakar et à l’université lumière Lion 2 en France.

 

MNF/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-RAILS-RELANCE / GTS offre cinq jours de gratuité entre Thiès et Diamniadio, à partir de mercredi (DG)

Thiès, 5 mars (APS) – Les Grands trains du Sénégal (GTS) vont offrir cinq jours de s…