Dakar, 26 nov (APS) – Le directeur général de l’Agence de presse sénégalaise (APS), Thierno Ahmadou Sy, a vanté dimanche à Djeddah (Arabie Saoudite) le modèle achevé de tolérance religieuse et du vivre ensemble du Sénégal.

Le Sénégal est un pays doté d’une expérience achevée de la tolérance religieuse et du vivre ensemble. Les médias sénégalais ne sont pas en reste dans la promotion et l’approfondissement de ce choix de vivre en harmonie”, a-t-il notamment déclaré.

M. Sy intervenait dimanche au Forum international de l’Union des agences de presse de l’Organisation de la coopération islamique (OCI).

Des leaders politiques et religieux, des experts et des journalistes prennent part à cette rencontre consacrée à la tolérance religieuse, la coexistence pacifique et la promotion des valeurs de paix.

Dans un discours dont l’APS a reçu copie, Thierno Ahmadou Sy a signalé que les médias, relais indispensables dans la communication sociale, constituent des ”outils incontournables dans la promotion d’une culture de la paix tout comme ils peuvent être des instruments diaboliques dans la culture de la haine”.

”Dans un contexte de démocratie consacrée par le pluralisme sous toutes ses formes, le journaliste ou l’animateur se trouve tous les jours interpellé par sa propre conscience. Dans ce domaine, la plus petite erreur, la faute la plus anodine se paie cash car elle ne se rattrape guère’’, a-t-il expliqué.

Il a rappelé que la faute peut davantage s’aggraver lorsqu’il s’agit de la religion qui charrie des passions.

‘’Nous l’avons tous constaté à travers les informations qui nous parviennent du monde où la stigmatisation, la diabolisation et le rejet font le lit de l’intolérance et de la violence aveugle. C’est en cela qu’il faut veiller à ce que l’éducation à la vie religieuse réponde davantage aux objectifs que l’État assigne à toutes ses composantes’’, a fait valoir le directeur général de l’APS.

Il a dans le même temps souligné la nécessité de promouvoir l’éducation à la citoyenneté, ‘’le meilleur garant et le plus efficace rempart contre les injustices, la discrimination, l’intolérance’’.

Les médias doivent exercer leur droit d’informer tout en évitant de tomber dans le piège d’une instrumentalisation consciente ou inconsciente de forces centrifuges dont l’objectif est de détruire les bases qui fondent la vie de notre société, a insisté M. Sy.

Il a estimé qu’à l’heure où une mauvaise lecture des évènements mondiaux pousse à confondre l’islam au terrorisme, le dialogue se pose de plus en plus comme une nécessité’’, a-t-il fait valoir.

 

 

BHC/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-PECHE / Cap-Skirring: trois morts et un disparu dans le chavirement d’une pirogue

Ziguinchor, 20 fév (APS) – Trois pêcheurs ont péri dans le chavirement d’une p…