Sandiara, 18 juin (APS) – Le maire de Sandiara Serigne Gueye Diop a annoncé samedi la construction d’un nouveau foirail de 10 hectares pour la commune qui prévoit de recevoir cette année 20000 moutons à l’approche de la Tabaski.

‘’La mairie vient de faire une nouvelle délibération de 10 hectares pour la construction d’un nouveau foirail à l’abri du soleil’’ a-t-il soutenu samedi en marge d’une visite du Premier ministre Amadou Bâ, ministre de l’Elevage et des Productions animales, à la tête d’une forte délégation dans les marchés à bétail de Sandiara (département de Mbour), Touba Toul et Séwékhaye (département de Thiès).

Samba Ndiobène Kâ, ministre du développement communautaire, de la Solidarité nationale, de l’Equité sociale et territoriale qui faisait partie de la délégation, a ajouté que le financement de ce nouveau foirail est acquis a travers le Programme national de développement intégré de l’élevage (PNDIES)

‘’Nous espérons qu’il sera construit et fonctionnel avant l’année prochaine’’ a précisé l’ancien ministre en charge de l’Elevage en présence de son homologue Abdou Karim Fofana.

Concernant la présence du bétail sur le point de vente le plus important du pays, le maire a évoqué l’arrivée de 5200 moutons depuis deux semaines. ‘’Nous espérons d’ici une semaine atteindre 8000 tètes, le nombre que nous arrivons a avoir au niveau du foirail de Sandiara’’.

‘’Au niveau de la région de Thiès, on est à 200 mille moutons qui correspond à un quart des besoins nationaux et Sandiara représente plus de 30% de ces besoins. Chaque année, nous attendons 20 mille moutons dans toute la commue’’, a assure Serigne Guèye Diop.

Les visites ont permis de constater que Sandiara abrite à la fois un marché à bétail hebdomadaire et une zone d’attente pour le bétail en provenance de la Mauritanie avec un renforcement de la sécurité dans les points de vente et la mise en place d’un système de lumière grâce à la collaboration entre la gendarmerie et la maire.

Le ministre Samba Ndiobène Ka s’est félicité de la ”bonne présence” des moutons à Sandiara, estimant qu’il y a ‘’assez de bétail pour toutes les bourses’’.

Selon un document du Bureau d’information gouvernementale (BIG), les besoins du marché national en moutons de Tabaski pour cette année sont estimés à 810 000 moutons dont 260 000 pour la région de Dakar.

 A la date du 15 juin 2023, le suivi de 209 marchés à travers le pays affiche la situation suivante : 475 604 de têtes de moutons recensées au niveau national contre 456 940 têtes à la même période en 2022 soit un surplus de 18 664 sujets ; 58 857 têtes de moutons enregistrées à Dakar contre 93 043 sujets en 2022 (-34 186) ; 132 040 sujets importés contre 119 384 en 2022 (+12 656).

MF/ADC

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-RELIGION-FETE / Tabaski : le chef de l’Etat appelle ‘’à prier pour un Sénégal de paix’’

Dakar, 13 juin (APS) – Le président de la République, Bassirou Diomaye Faye, a appelé merc…