Ourossogui (Matam), 17 juin (APS) – La coordination départementale de Pastef-Les Patriotes (opposition) a dénoncé samedi ”les multiples interdictions de rassemblements et de marches pacifiques” par le préfet.

”Le Préfet de Matam a une fois encore rejeté notre demande de marche pacifique qui était prévue, ce samedi à Ourossogui. Une énième interdiction que nous dénonçons”, a dit Amadou Dia, coordonnateur départemental de Pastef, un parti d’opposition.

Le responsable politique intervenait lors d’une conférence de presse tenue à Ourossogui, à la place de la marche programmée ce même jour, mais interdite par l’autorité administrative.

Le préfet Souleymane Ndiaye a motivé sa décision d’interdire la marche pacifique par le faible nombre de forces de l’ordre disponibles à Ourossogui pour encadrer le rassemblement.

Selon Amadou Dia, la coordination a déposé à maintes reprises des demandes de manifestations pour se solidariser avec leur leader Ousmane Sonko. M. Dia a considéré que ces interdictions sont ”une manière de les empêcher d’exprimer librement leur mécontentement”.

”Nous dénonçons cette injustice qui n’a aucun fondement”, a-t-il déclaré, ajoutant que la coordination départementale va tenir avec ou sans autorisation un rassemblement le samedi 24 juin.

AT/ADC

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SÉNÉGA-SPORTS-RÉSULTATS / Ligue 1: Teungueth Fc bat l’Us Gorée Gorée et creuse l’écart en haut du classement

Dakar 13 avr (APS) – L’équipe de Teungueth Fc a dominé l’Us Gorée sur le…