Dakar, 20 déc (APS)- Le gouverneur de la région de Dakar Al Hassan Sall a appelé les acteurs de la vaccination à ‘’travailler à maintenir les résultats positifs nés de la Task Force de vaccination vu la particularité de la capitale sénégalaise”.

‘’Les résultats sont satisfaisants et les indicateurs répondent à notre attente. Mais il va falloir relever un autre défi, celui du maintien de ces acquis’’, a souligné le gouverneur de la région de Dakar, Al Hassan Sall.

Il présidait mercredi à la salle de délibération de la ville de Dakar la présentation des résultats de la Task Force régionale pour la vaccination couplée à la cérémonie de reconnaissance des champions de la vaccination dans la capitale sénégalaise.

Cette rencontre a réuni les acteurs impliqués dans la vaccination dans la région de Dakar notamment les médecins chefs de districts, les infirmiers chefs de poste et les acteurs de santé communautaire.

Revenant sur la mise en place de cette Task Force, il a expliqué que ”c’est au détour d’un Conseil régional de développement qu’il avait été établi qu’en matière de vaccination la région de Dakar était encore à la traîne”.

“L’engagement avait été pris de relever ensemble le défi’’, a rappelé le chef de l’exécutif de la région de Dakar.

“Le défi consistait à inverser la tendance en l’espace de quelques semaines ou mois’’, a poursuivi M. Sall.

“Depuis, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts mais la constance a été l’engagement des uns et des autres’’, relevé le gouverneur de Dakar.

‘’Cet engagement sera renouvelé pour la consolidation des acquis”, a-t-il assuré.

Le coordonnateur du Programme élargi de vaccination (PEV), Dr Ousseynou Badiane a rappelé qu’en 2019 Dakar était classée comme “dernière région sur la liste dans le cadre de la vaccination, d’où la mise en place de la Task force’’.

‘’Si cette Task force existait dans les 14 régions du pays, nous allons être tranquille parce que les gouverneurs peuvent mobiliser tout le monde, ils peuvent aussi régler les cas de réticences et de refus’’, a dit Dr Badiane.

Selon le responsable de la vaccination au ministère de la Santé et de l’Action sociale ‘’la vaccination n’a pas d’acquis parce que chaque jour il y’ a des nouveau-nés à vacciner’’.

“En matière de vaccination, si vous sautez une étape, c’est comme si vous revenez en arrière’’, a fait observer Dr El Hadji Malick Diouf qui s’est exprimé au nom des des médecins chef district.

Pour Dr Diouf “la Task force vaccination a montré son efficacité parce que c’est une entité qui appuie les districts dans la mobilisation de la communauté pour adhérer à la vaccination mais surtout la gestion des cas de refus et des rumeurs’’.

SKS/ADL/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-RAILS-RELANCE / GTS offre cinq jours de gratuité entre Thiès et Diamniadio, à partir de mercredi (DG)

Thiès, 5 mars (APS) – Les Grands trains du Sénégal (GTS) vont offrir cinq jours de s…