Dakar, 20 déc (APS) – Le budget de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Dakar (CCIAD) pour l’année 2024 s’élève à 3 milliards 9 millions 125 mille 94 francs CFA, avec une hausse 47.408.700 sur le montant voté pour l’exercice budgétaire en cours, a-t-on appris mercredi de son président, Abdoulaye Sow.

‘’Le budget global de fonctionnement [de la CCIAD] est arrêté à la somme de 3 milliards 9 millions 125 mille 94 francs CFA, contre une prévision en 2023 de 2 milliards 961 millions 716 mille 394, soit une augmentation en valeur absolue de 47.408.700’’, a déclaré M. Sow.

Il s’exprimait à la fin d’une assemblée générale consacrée au vote du budget de cette institution consulaire. Les opérateurs économiques membres de la CCIAD ont adopté le budget à l’unanimité.

L’assemblée générale s’est tenue au siège du Conseil économique, social et environnemental en raison de la réfection des locaux de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Dakar.

La rénovation de certains bâtiments, salles et services fait partie des ‘’grands projets’’ de la CCIAD pour l’année prochaine.

La chambre consulaire, qui envisage de se doter d’un nouveau siège, a augmenté de 5 % son budget d’investissement.

‘’Cette augmentation du budget destiné à l’investissement se justifie par la volonté de réaliser les grands projets de la CCIAD’’, a expliqué Abdoulaye Sow.

Parmi ces projets figurent ‘’la finalisation des études en vue de la construction du nouveau siège, l’acquisition de véhicules, la rénovation de la salle de délibérations, la construction de magasins de stockage, d’un bâtiment destiné à la pesée, l’installation de nouveaux ponts-bascules…’’ a précisé M. Sow.

Selon lui, en 2024, la CCIAD compte également ‘’se focaliser sur des projets prioritaires’’, au profit du secteur privé national.

Il s’agira essentiellement de ‘’faire la promotion des entreprises au plan local et international, à travers les foires et les salons’’, et de ‘’faciliter aux PME/PMI les démarches’’ leur permettant de répondre aux normes internationales.

‘’En outre, la CCIAD envisage de signer des conventions avec toutes les entités utilisant des ponts-bascules dans l’enceinte du Port autonome de Dakar et d’acquérir des espaces sur les sites des futurs ports de Sendou et de Ndayanne, ainsi qu’au port sec de Bargny’’, a ajouté son président.

ABB/ADL/ESF

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE-MINES / Conflits miniers à Kanel : la SOMIVA invitée à améliorer sa communication avec les populations

Matam, 4 mars (APS) – Le gouverneur de Matam (nord), Mouhamadou Moctar Watt, a invit…