Touba, 16 oct (APS) – L’Université Cheikh Ahmadoul Khadim (UCAK) de Touba (centre) a abrité, lundi, une rencontre sur l’implantation des programmes universitaires en sciences infirmières et obstétricales, a constaté l’APS.

‘’L’objectif est de créer un cadre de concertation interuniversitaire pour que in fine nous puissions véritablement (…) avoir un programme harmonisé et asseoir de bonnes bases de pour des formations de qualité (…)’’, a expliqué le docteur Makhouradia Thiam, chef département des Sciences infirmières de l’UCAK, une branche du Complexe Cheikh Ahmadoul Khadim.

Cette rencontre qui s’est déroulée sous forme de panel bimodal suivi de discussions a été présidée par la directrice des ressources humaines (DRH) du ministère de la Santé et de l’action sociale, Awa Fall Diagne, en présence du président du Complexe Cheikh Ahmadoul Khadim, Serigne Ahmadou Badawi Mbacké.

Elle a vu la participation des représentants des départements des Sciences Infirmières et Obstétricales des facultés ou UFR santé de l’Université Iba Der Thiam de Thiès (UIDT), de l’Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis, l’Université Assane Seck de Ziguinchor (UASZ), de l’université d’Abomey Calvi (Bénin), de l’université de Lomé (Togo).

Plusieurs institutions et acteurs de la formation en sciences infirmières et obstétricales ont également pris part à cette rencontre interuniversitaire.

 »Ce moment d’échanges de qualité et de partage d’expériences contribuera pleinement à l’implantation des programmes universitaires en sciences infirmières et obstétricales, à l’UCAK », selon la directrice des ressources humaines (DRH) du ministère de la Santé et de l’action sociale.

CGD/MK/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-RELIGIONS-INFRASTRUCTURES / Le nouveau sanctuaire marial de Popenguine inauguré dans l’allégresse

Popenguine, 9 déc (APS) – Le secrétaire d’Etat du Vatican, le Cardinal Pietro Paroli…