Dakar, 27 déc (APS) – Une réunion consultative sur la santé maternelle au Sénégal avec les Bajenu Gox (marraines de quartiers) du Sénégal se tient, jeudi, Dakar, à l’initiative de Femmes Africa Solidarité (FAS) en collaboration avec le réseau GIMAC et avec le soutien du ‘’MSD for Mothers’’, a appris l’APS.

‘’Cet événement vise à renforcer la participation active des femmes Bajenu Gox dans la collecte de données probantes pour soutenir la mise en œuvre efficace de la Campagne pour la réduction accélérée de la mortalité maternelle en Afrique Plus (CARMMA Plus), en abordant spécifiquement les défis de la santé maternelle au Sénégal’’, expliquent les organisateurs.

Dans un communiqué, ils annoncent qu’une collecte de données probantes ‘’sera faite pour permettre l’identification des obstacles et défis avant de procéder à la Planification stratégique pour améliorer les résultats en matière de santé maternelle au Sénégal’’.

Ils rappellent que l’Initiative pour la santé maternelle (GiMHI) du Réseau de la campagne le ‘’Genre est mon Agenda (GIMAC)’’ a été lancée dans le cadre de l’engagement du réseau à ‘’faire progresser l’égalité des sexes’’.

Cette initiative vise à ‘’aborder stratégiquement le problème urgent de la mortalité maternelle et néonatale en Afrique en favorisant les partenariats de collaboration avec les acteurs régionaux de la santé maternelle et en s’engageant avec les femmes à tous les niveaux pour amplifier leurs voix et assurer leur participation active au cadre de suivi et de responsabilisation de CARMMA Plus’’.

Pour les organisateurs, ‘’cette alliance stratégique est fondamentale pour le succès de CARMMA Plus, fonctionnant de manière transparente du niveau national au niveau régional’’.

L’initiative GiMHI est mise en œuvre grâce à des partenariats clés avec Femmes Africa Solidarite (FAS) au Sénégal, Africa Leadership Foundation (ALF) au Nigeria, Rozaria Memorial Trust (RMT) au Zimbabwe et le réseau des jeunes femmes du GIMAC, rappelle le communiqué.

Il souligne que ‘’la synergie créée par ces partenariats garantit une approche holistique et efficace pour atteindre les objectifs de CARMMA Plus’.

Selon la même source, ‘’ces échanges impliquent les Bajenu Gox pour leur permettre de servir d’intermédiaires entre la communauté, la technologie et les agents de santé, facilitant ainsi la collecte de données essentielles à la mise en œuvre de CARMMA Plus’’.

Elle signale que ‘’cette collaboration garantit que les voix des femmes ne sont pas seulement entendues, mais qu’elles contribuent de manière substantielle à l’approche fondée sur des données probantes préconisées par CARMMA Plus’’.

OID/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Agenda

Voir aussi...

SENEGAL-AGRICULTURE / Maraîchage : Kaolack a été ‘’très dynamique’’ cette année (DRDR)

Kaolack, 2 mars (APS) – Le sous-secteur du maraîchage s’est avéré ‘’très dynamique’’ dans …