Dakar, 24 janv (APS)– Le président de la Fédération nationale des boulangers du Sénégal, Amadou Gaye, faisait partie des cinq membres du jury de la  12ème Coupe du monde de la boulangerie remportée lundi par la France, a appris l’APS auprès de l’intéressé.

”J’ai été sélectionné pour faire partie  du jury de cette compétition mondiale organisée sur deux jours à Paris (France). La coupe du monde a pour objectif de promouvoir ce savoir-faire unique et permettre aux As de la discipline de se rencontrer et d’échanger lors de ce rendez-vous-familial’’, a expliqué le boulanger.

Il a rappelé que, depuis le début des années 1990, la boulangerie possède sa propre Coupe du monde, organisée tous les deux ans. Cette compétition gastronomique a été lancée par Christian Vabret, boulanger meilleur ouvrier de France, a dit Amadou Gaye, également président du conseil d’administration du Centre de Formation professionnelle aux métiers des industries agro-alimentaire

Selon lui, la compétition ne se joue pas uniquement sur la confection de la baguette. Les 1O pays représentés par équipe de trois personnes s’affrontent autour de différentes épreuves comme la viennoiserie sucrée, la pièce artistique et la restauration boulangère.

Le Sénégal qui n’était pas qualifié pour cette édition a pris part à celle de 2022, se classant à la quatrième place. Des compétitions sont organisées au niveau de pôles géographiques (Europe, Afrique Asie…) pour la sélection des équipes qualifiées pour participer à la coupe du monde.

Pour cette édition, 12 équipes devaient prendre part à la Coupe du monde, mais les équipes du Ghana et de la Côte d’Ivoire qualifiées n’ont pas pu y prendre part ”faute de visas”, a expliqué Amadou Gaye. L’Afrique était représenté par le Maroc (6ème place) et le Madagascar (10ème place).

Afin de préparer la prochaine Coupe du monde prévue en 2026, le Sénégal va organiser un concours national pour permettre aux boulangers et pâtissiers d’être dans de ”bonnes dispositions de cette grande compétition”.

Le jury présidé par le boulanger américain Craig Ponsford, a départagé les prétendants au titre jusqu’à la finale disputée entre la France et le Maroc.

Parmi les pays étrangers qui excellent dans cette discipline, trois se distinguent particulièrement à savoir la Corée, le Japon et la Chine, tenante du titre depuis 2020.

Depuis la dernière victoire de la France en 2008, aucune victoire n’a échappé à ce trio gagnant.

La Corée du Sud est arrivée deuxième, suivie du Japon, troisième sur le podium.

La Coupe du monde de la boulangerie s’est tenue à la Porte de Versailles à l’occasion du Salon Sirha Europain.

ADL/OID

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-PECHE / Fatick : la SIRN veut financer la construction d’une centaine de pirogues en fibre de verre

Djiffer (Fatick), 21 fév (APS) – La Société des infrastructures de réparation navale…