Matam, 14 déc (APS) – Le représentant résident du National democratic institute (NDI), Alain Adayoko, a mis en garde, jeudi, contre les conséquences de la désinformation sur le processus électoral et les institutions.

”La désinformation est la manière de diffuser une mauvaise information. C’est un fléau qui peut affecter le processus électoral, mais aussi les institutions. Dans le cadre d’une élection, lorsque les citoyens sont mal informés sur les activités du processus électoral et les programmes des candidats, ils peuvent prendre une mauvaise décision”, a-t-il dit.

M. Adayoko intervenait, à Matam, lors d’un atelier de mise à niveau des professionnels des médias et des parties prenantes au processus électoral dans la lutte contre la désinformation.

Etaient présents à cette rencontre, le Préfet du département de Matam, Souleymane Ndiaye, des représentants de partis politiques et des professionnels des médias locaux.

Il a souligné que la désinformation peut même ‘’nourrir des violences électorales”.

Selon lui, il est ”important d’attirer l’attention des professionnels des médias, des acteurs liés au processus électoral et des créateurs de contenus dans les réseaux sociaux afin qu’ils fassent d’un bon usage de la circulation de l’information”.

”Il est difficile de mettre fin à ce fléau qu’est la désinformation. C’est dans ce cadre que NDI a mis en place ce programme pour atténuer la désinformation”, a-t-il fait savoir.

 

AT/OID/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-FORMATION-COLLECTIVITES / Thiomby : plus de 30 millions de FCFA dégagés par an pour la formation des jeunes (élu)  

Thiomby, (Kaolack) 28 fév (APS) – L’équipe municipale de Thiomby, une commune …