Dakar, 20 juin (APS) – Le secrétaire général du ministère de la Culture et du Patrimoine historique, Habib Léon Ndiaye, a souligné, mardi, à Dakar, “la pertinence scientifique” du pré-colloque ouvert le même jour en perspective du colloque international de Sédhiou (sud), prévu du 27 au 29 octobre prochain dans la capitale du Pakao.

M. Ndiaye présidait l’ouverture officielle de ce pré-colloque portant sur le thème “Sédhiou : histoire, culture et développement”.

Cette rencontre est destinée à la promotion du colloque d’octobre, sous l’égide de l’Association pour le développement de Sédhiou (ADS). Elle sera l’occasion de revisiter l’histoire et la culture, qui servent de base au développement local.

‘’Le pré-colloque qui nous réunit ce jour est d’une grande pertinence scientifique et d’une grande opportunité pour le projet d’émergence que nourrit le chef de l’Etat [Macky Sall]. C’est un évènement d’importance capitale puisque permettant de revisiter toute l’histoire culturelle de Sédhiou et par extension de la Casamance et de la Sénégambie’’, a relevé le secrétaire général du ministère de la Culture.

Selon Habib Léon Ndiaye, ce pré-colloque, comme le colloque lui-même, va mettre à la contribution “des compétences de tout bord, de tous les pays, pour dire le savoir dans son intime honnêteté’’.

‘’Sédhiou est historiquement un carrefour intellectuel et culturel, mais aussi une région qui regorge d’énormes potentialités pour son développement économique et social’’, a relevé le secrétaire général du ministère de la Culture et du Patrimoine historique.

Il note que les organisateurs de ce pré-colloque ‘’ont comme ligne de mire le développement de Sédhiou. Aujourd’hui, c’est l’enjeu principal’’, à savoir ‘’mettre en commun les énergies pour créer des emplois pour les jeunes, exploiter les énormes potentialités de notre pays […]’’.

Les participants à cette rencontre, parmi lesquels le professeur Balla Moussa Daffé, se sont planchés sur deux panels, dont celui portant sur le thème : ‘’Le bois sacré : philosophies, rites et rituels de quelques expressions culturelles et cultuelles sénégambiennes’’.

‘’L’initiation en pays mandenka, un acte d’éducation et d’enseignement du berceau à la tombe’’ est le thème du second panel de ce pré-colloque qui devrait ‘’mettre en lumière les valeurs qui nous ont tous façonnés et qui nous guident’’, selon son coordinateur, Moustapha Tambadou.

Le colloque prévu en octobre s’offre ainsi ‘’les moyens d’analyser avec lucidité les forces, les faiblesses, les opportunités et les menaces auxquelles sont confrontées notre grande et belle région pour son développement’’, ajoute-t-il.

FKS/BK/MTN

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

MONDE-SANTE / A Genève, Docteur Ibrahima Sy présente les innovations mises en œuvre par le Sénégal

Genève 27 mai (APS) – Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Docteur Ibrahi…