Diourbel, 23 août (APS) – L’adjoint du gouverneur de Diourbel en charge des affaires administratives, Omar Ndiaye, a procédé, mardi, à la mise en place d’un cadre de concertation sur la migration et développement dans la région, a constaté APS.

La mise en place de ce cadre de concertation se justifie par la nécessité de mettre en synergie, dans un souci d’efficacité, les actions des différentes structures concernées par la problématique migratoire”, a ainsi expliqué Omar Ndiaye.

Selon lui, les nombres effarant de jeunes candidats à l’émigration irrégulière, disparus tragiquement ces derniers jours, nous oblige à définir un cadre politique cohérent d’harmonisation des stratégies et interventions.

Il s’agit s’agira, a-t-il expliqué, de ”définir explicitement le rôle de chaque acteur dans la sensibilisation et la mise en œuvre des différents projets de développement.”

”Ce cloisonnement sectoriel des initiatives développées réduit considérablement la capitalisation des bonnes pratiques”, a pour sa part relevé Moussa Ndour, le coordonnateur du Bureau D’accueil, d’orientation et de suivi des émigrés de Diourbel, (BAOS).

Il est d’avis qu’un cadre ”inclusif, souple et fonctionnel apportera une plus-value permettant à l’État d’asseoir une politique nationale de gestion efficace des questions de migration.”

MK/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-TABASKI-ENVIRONNEMENT / Saint-Louis : des équipes de la SONAGED mobilisées pour débarrasser la ville de ses ordures

Saint-Louis, 18 juin (APS) – Des agents de la Société nationale de gestion des déche…