Dakar, 4 juin (APS) – L’activité économique des huit pays membres de l’UEMOA a été tellement ‘’dynamique’’ durant le premier trimestre de 2024 qu’elle laisse espérer ‘’une croissance robuste’’ de 6,1 % à la fin de l’année, a-t-on appris, mardi, à Dakar, de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

‘’Au sein de l’UEMOA, l’activité économique est demeurée dynamique au premier trimestre 2024, avec une croissance de 5,1 %. La bonne tenue de l’activité dans l’ensemble des secteurs laisse augurer, pour l’année 2024, une croissance robuste projetée à 6,1 %, après 5,3 % en 2023’’, affirme un communiqué de la BCEAO en citant Jean-Claude Kassi Brou, le gouverneur de ladite institution.

M. Brou a fait part de cette évolution de l’économie de l’UEMOA à l’occasion d’une réunion du comité de politique monétaire (CPM) de la banque centrale.

Les crédits directs accordés par les banques de l’espace UEMOA aux entreprises privées non financières ont augmenté de 7,4 %, signe d’un bon financement de l’activité économique durant le premier trimestre de cette année, selon le communiqué tiré d’un rapport consacré à la politique monétaire de la BCEAO au cours des trois premiers mois de 2024.

‘’Le financement de l’activité économique est […] convenablement assuré par les banques. Les crédits directs accordés par les banques aux entreprises privées non financières se sont accrus de 7,4 %’’, déclare la BCEAO.

L’inflation a été de 2,8 % au premier trimestre, donc en dessous du seuil autorisé par la BCEAO à ses États membres, dont le Sénégal, selon le communiqué publié à la suite d’une réunion du CPM de la banque centrale.

‘’L’inflation sous-jacente a baissé pour se situer à 2,0 %’’, indique la même source.

Jean-Claude Kassi Brou a signalé aussi une amélioration des comptes extérieurs des pays de l’UEMOA durant le premier trimestre de l’année. ‘’Nous avons bénéficié de l’évolution favorable des termes de l’échange, particulièrement de la baisse des cours des produits énergétiques (pétrole) importés, et de la hausse des prix de nos principales matières premières exportées (l’or, le cacao, le coton et le caoutchouc)’’, rapporte la même source en le citant.

Le gouverneur de la BCEAO et président du CPM de l’institution ajoute que ‘’les mobilisations importantes de ressources extérieures effectuées par certains États au premier trimestre de l’année 2024 ont conforté nos comptes extérieurs’’.

CS/ESF/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SOCIETE-TABASKI / Dagana : les marchés bien approvisionnés en denrées de première nécessité (service commerce)

Dagana, 14 Juin ( APS) – Les marchés de Dagana sont bien approvisionnés en denrées d…