Dakar, 27 déc (APS) – L’hôpital général Idrissa Pouye de Grand Yoff est sur la bonne voie pour faire la transplantation rénale après le consortium Hôpital Militaire de Ouakam (HMO)-Le Dantec, a indiqué le Professeur Elhadji Fary Kâ, président du Conseil national du dons d’organes (CNDT).

‘’Après HMO-DANTEC, le prochain sur la liste, c’est l’hôpital général Idrissa Pouye (HOGIP) qu’on a évalué et qui avait des réglages à faire. Nous allons le réévaluer sous peu. C’est l’équipe des experts qui n’est pas encore disponible avec la fin de l’année’’, a expliqué le président du CNDT dans un entretien avec l’APS.

”A la suite de l’évaluation, nous allons, en tant que CNDT, faire un rapport et donner notre avis au ministère de la Santé qui va délivrer l’agrément. A l’issue de la deuxième évaluation, nous allons donner un avis définitif’’, a t-il ajouté.

Le néphrologue signale aussi que  ‘’l’hôpital Principal était à un moment intéressant”. Le CNDT a relancé l’hôpital Dalal Jam, ”parce qu’ils n’avaient pas de dossier du tout’’, a relevé le Pr Kâ.

Le Sénégal, à travers le consortium Hôpital Militaire de Ouakam (HMO) et Le Dantec, a réalisé ses premières transplantations rénales les 26 et 27 novembre derniers.

SKS/OID/ASG

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-AFRIQUE-POLITIQUE / Les dirigeants de la Cedeao félicitent Macky Sall pour ses réalisations en faveur du développement

Dakar, 26 fév (APS) – Les dirigeants de la Cedeao, réunis en session extraordinaire, samed…