Thiès, 8 nov (APS) – Divers corps de l’Armée ont exposé au public, mardi à la Place Mamadou Dia de Thiès, plusieurs facettes de leurs missions respectives à l’occasion de la Journée des Forces armées.

L’Armée de l’air, le Bataillon des blindés, les Sapeurs pompiers, les centres et écoles de formation comme l’ENOA, le Centre d’entraînement tactique Capitaine Mbaye Diagne,  le centre hospitalier militaire, entre autres, ont reçu les autorités administratives et le grand public dans leurs stands installés à la place Mamadou Dia, pour marquer la journée des Forces armées, axée sur le  thème “Forces armées au cœur de la cohésion nationale“.

Près d’une dizaine de stands garnis de matériel, d’écrans, de documents, mais aussi des échantillons d’équipements militaires, et des démonstrations ont suscité beaucoup d’intérêt de la part des visiteurs.

Une prise d’armes, un dépôt de gerbe et un défilé ont été au menu de cette cérémonie, présidée par l’adjointe du gouverneur, Téning Faye Bâ.

“Aujourd’hui plus que jamais la cohésion nationale est un besoin (…) et les forces armées apportent une grande contribution à la consolidation de notre identité nationale à la sauvegarde de nos valeurs et participent à ce que nous souhaitons tous, à savoir être une nation, malgré (notre) diversité“, a-t-elle dit.

”Quand on fait de sorte que le Sérère, le Diola ou quiconque puisse s’identifier à un idéal commun, on est dans la préservation de la paix“, a-t-elle poursuivi.

Saluant le “bon déroulement“ de la cérémonie,  permettant  aux populations de “pénétrer le monde de l’armée“, elle a noté qu’au regard de tout ce qui a été présenté, “les forces de défense sont à la hauteur de leur mission“.

La cohésion renvoie à l’unité à la solidarité, autant de valeurs incarnées par l’Armée sénégalaise, a souligné le commandant de la Zone militaire  N° 7, le colonel Thierno Gning, relevant qu’au sein des unités, le personnel se regroupe autour d’un symbole, que ce soit leur insigne de corps ou leur devise, créant ainsi  une cohésion entre leurs membres.

C’est le même cas dans les écoles comme l’Ecole nationale des officiers d’active (ENOA), où le bracelet et la devise “xel, jom, fit“ (raison, détermination et courage) constituent des éléments de ralliement, en zone d’opération intérieure ou extérieure.

”C’est cet esprit d’unité et de corps qui permet aux Armées de surmonter leurs difficultés“, a dit le colonel Thierno Gning.

Selon lui, la récente formation de 150 jeunes issus des régions de Diourbel et Thiès lors d’un camp citoyen, ainsi que la session organisée à l’intention d’une quarantaine d’acteurs des médias, ont été des occasions de leur inculquer ces valeurs cultivées au sein des armées.

ADI/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-TABASKI-ASSAINISSEMENT / Tabaski : la SONAGED décuple ses moyens pour le nettoiement à Thiès, Mbour et Tivaouane

Thiès, 18 juin (APS) – La Société nationale de gestion des déchets (SONAGED) a décup…