Dakar, 26 déc (APS) – L’historien et savant sénégalais Cheikh Anta Diop (1923-2023) dont on célèbre le centenaire de la naissance, a permis, ”à travers son œuvre, de restaurer la conscience historique africaine (…), instituant l’unité culturelle de l’Afrique noire”, a souligné, mardi, l’historien et égyptologue congolais Théophile Obenga.

“A travers son œuvre, Cheikh Anta Diop a opéré une rupture avec les schémas logiques de l’histoire du monde décrite par l’Occident. Il a restauré la conscience historique africaine dans toutes ses longues durées temporelles, instituant l’unité culturelle de l’Afrique noire”, a dit l’ancien ministre des Affaires étrangères de la République du Congo.

Il s’exprimait en vision conférence au cours d’un panel organisé à Dakar, à l’occasion de la célébration du centenaire de Cheikh Anta Diop du 26 au 29 décembre au musée des Civilisations noires. ”Cheikh Anta Diop et l’égyptologie : convergence histographique de l’antiquité à nos jours” est le thème dudit panel.

“Dans l’Antiquité, comme dans les temps modernes contemporains, de grands esprits comme Homère, Platon, Aristote, Schuhl, Bernal et Burkert, ont déposé, dans l’historiographie mondiale, que l’Egypte pharaonique était à la source de la philosophie et des sciences de la Grèce antique”, a-t-il rappelé.

Selon lui, “pendant longtemps, l’Occident impérialiste, non sans mauvaise conscience, a fabriqué le fragile paradigme du +miracle grec+ dans l’Etat moderne.

Il estime que “c’est Cheikh Anta Diop qui a rendu l’Egypte pharaonique dans son univers culturel natif négro-africain.

M. Obenga est revenu sur l’œuvre de Cheikh Anta Diop pour “une Afrique solidaire, forte et digne”.

“Cheikh Anta Diop a aussi travaillé pour une Afrique solidaire, forte et digne dans un Etat fédéral, pour que les peuples africains vivent et survivent mieux dans le futur”, a-t-il martelé.

Il souligne que “toutes les critiques eurocentristes de l’œuvre de Cheikh Anta Diop étonnent par leur indigence intellectuelle, leur approximation scientifique et leur incapacité de vérité”.

Théophile Obenga a invité la “jeunesse panafricaine à se mettre debout” pour poursuivre le combat de Cheikh Anta Diop.

CN/NAN/FKS/ASG/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SENEGAL-CULTURE-NECROLOGIE / Décès de El Hadji Alé Niang, la “voix” de Bambey

Bambey, 27 fév (APS) – Le président des communicateurs traditionnels de Bambey (cent…