Dakar, 29 déc (APS) – Le président tchadien, Mahamat Idriss Déby Itno, a promulgué, vendredi, la nouvelle constitution du pays après que la Cour suprême a rejeté le recours en annulation des résultats du référendum du 17 décembre.

Les Tchadiens ont approuvé à plus de 85 % la nouvelle constitution du pays lors d’un référendum organisé le 17 décembre.

Le texte a été entériné jeudi par la Cour suprême du pays à la suite de la publication des résultats officiels.

La haute juridiction du Tchad avait auparavant rejeté le recours en annulation du Bloc Fédéral, une coalition de l’opposition, qui contestait les résultats en pointant des irrégularités dans le déroulement du vote.

Dans la foulée de la promulgation de la nouvelle constitution, le Premier ministre, Saleh Kebzabo, a annoncé avoir remis sa démission au président.

‘’Conformément à la pratique républicaine et aux usages, suite à la promulgation de la Constitution ce jour, j’ai remis au président de transition ma démission de Premier ministre ainsi que celle de mon Gouvernement’’, a-t-il indiqué sur le réseau social X.

Mahamat Idriss Déby Itno, 37 ans, est au pouvoir depuis la mort de son père, Idriss Déby Itno, en avril 2021.

Le jeune dirigeant s’était engagé auprès de l’Union africaine à organiser des élections après une transition de dix-huit mois.

La durée de la transition a été par la suite allongée de deux ans au sortir d’un dialogue national contesté par des opposants.

Ce dialogue a dans le même temps ouvert la voie à la participation de Mahamat Idriss Déby à la prochaine présidentielle annoncée pour 2024.

ABB/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-RAILS-RELANCE / GTS offre cinq jours de gratuité entre Thiès et Diamniadio, à partir de mercredi (DG)

Thiès, 5 mars (APS) – Les Grands trains du Sénégal (GTS) vont offrir cinq jours de s…