Dakar, 14 juin (APS) – A moins de deux semaines de la fête musulmane de l’Eid el Kabîr ou Tabaski, le maire de la commune de Grand-Dakar et ses équipes ont déjà bouclé la liste des bénéficiaires de la traditionnelle aide destinée à appuyer les nécessiteux, un geste très attendu par de nombreux habitants. ‘’Pour cette année, nous satisferons neuf mille demandes’’, a confié le maire de la commune  Jean-Baptiste Diouf.

L’enveloppe budgétaire consacrée à cette rubrique étant limité alors que la demande est forte, la mairie ne pourra pas satisfaire tout le monde. Mais le ratio est correct, comparé au nombre de demandes qui dépasse de peu les neuf mille. Pour bénéficier de l’aide tabaski, aucune procédure particulière n’est établie.

‘’Pas de coloration politique’’, rassure le maire. ‘’Seule la carte d’identité nationale est exigée pour nous assurer que le bénéficiaire habite bien la commune. Ceci pour épargner aux résidents des procédures qui décourageraient les moins dégourdis’’, explique-t-il, très occupé, ce matin-là, à recevoir ses administrés.

C’est Birame Basse, le chef de la Direction administrative et financière qui se colle à l’exercice des questions-réponses. Sur la durée des dépôts de demandes, il dit : ‘’Nous avons bouclé la réception des demandes le 31 mai, après une période de trois semaines’’’.

Le montant des aides est compris entre 15 000 francs CFA et 25 000 francs CFA, avec une somme exceptionnelle pour les notables de la commune (imams, chefs de quartier, etc.).

L’octroi de l’aide obéit toutefois à un critère d’âge. ‘’La mairie distribue 15 000 francs aux bénéficiaires nés entre 1980 et 2004 ; 20 000 francs CFA pour les natifs de 1960 à 1974 ; 25 000 francs pour le troisième âge, ceux qui sont nés avant 1960’’, détaille Basse. Au total, 152 millions francs CFA seront distribués par la municipalité aux 9 000 bénéficiaires, à quelques jours de la fête prévue le 29 juin.

‘’Mieux vaut peu que rien’’

Khoudia Faye espère faire partie des bénéficiaires. La soixantaine, cette mère de famille est une habituée de l’aide-tabaski de la mairie de Grand-Dakar. ‘’Je reçois chaque année mon aide, mais cette fois-ci, j’ai accusé du retard pour procéder au dépôt de ma demande’’, dit-elle, assise dans la salle d’attente du maire, attendant d’être reçue par le maître des lieux.

Les années précédentes, elle recevait 20 000 francs CFA. Une somme dérisoire ! ‘’Je me contente de ça, sachant que peu vaut mieux que rien’’, dit-elle. Vendeuse de lessive en poudre, elle affirme que l’argent qu’elle espère recevoir pourra servir à l’achat de condiments pour assaisonner la viande de mouton que son mari immolera le jour de la tabaski.

Si la somme donnée aux bénéficiaires peut paraître dérisoire aux yeux de certains, nombre de familles de Grand-Dakar compte beaucoup sur cet appui financier. Certaines d’entre-elles peuvent même se retrouver avec plus d’argent. En effet, selon le directeur administratif et financier, Birame Basse, ‘’une famille peut compter plusieurs bénéficiaires. Si chacun reçoit une aide, le total peut être conséquent’’.

Khoudia Diouf, elle, se contentera bien des 20 000 francs CFA, qu’elle espère vivement recevoir.

L’espoir faisant vivre, elle prie que le maire accède à sa demande, malgré qu’elle n’ait pas déposé sa demande à temps.

ABB/OID/AB/ADC

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-FOOTBALL-RESULTATS / Coupe du Sénégal : Jeanne d’Arc, Dial Diop, Férus Foot et Mbour PC en quarts de finale

    Dakar, 23 mai (APS) – Jeanne d’Arc de Dakar, Dial Diop, Férus Fo…