Tambacounda, 2 déc (APS) – Deux cent soixante-onze nouvelles infections au VIH ont été dépistées dans la région de Tambacounda en 2022, a appris l’APS de source autorisée, vendredi.

La révélation a été faite par le directeur régional de la santé de Tambacounda, le Dr. Bayal Cissé, lors de la célébration de la journée internationale du sida.

‘’En 2022, 271 nouvelles infections ont été enregistrées dans la région de Tambacounda, dont 43 femmes qui ont été suivies dans le cadre de ce qu’on appelle la Prévention de la transition mère-enfant (PTME)’’, a renseigné Dr. Bayal Cissé. Il s’est réjoui de constater que ‘’les premiers signes ont fini de nous montrer qu’il n’y avait pas encore d’infection par rapport à ces nouveau-nés (…) à travers cette stratégie de prévention’’.

‘’Nous sommes en guerre contre l’ennemi qui est le sida. Toutes les catégories se sont engagées ce matin, ce qui reste maintenant, ce n’est pas seulement l’engagement d’une journée, c’est un mouvement qui doit continuer tout le temps, durant toute l’année’’, a-t-il lancé.

A l’occasion de cette célébration, la direction régionale de la santé a concocté comme sous-thème  ‘’Zéro nouvelle infection, je m’engage’’ de manière rendre opérationnel le thème de l’édition 2023 : ‘’Confier le leadership aux communautés’’.

Il a précisé que la journée mondiale est célébrée cette année avec la collaboration de l’ONG ‘’Korsa’’, ‘’qui a bien voulu mettre à notre disposition toutes les ressources pour aider le district sanitaire de Tambacounda’’.

Le directeur régional de la santé a magnifié la participation de tous les acteurs de la société à la célébration de cette journée.

Elle a en effet vu l’implication de ‘’l’ensemble des acteurs, les +badienou gokh+ [marraines de quartier], les acteurs culturels, les acteurs de l’éducation, des collectivités territoriales, les religieux, les Jakartaman [conducteurs des motos dites Jakarta’’.   Il a qualifié d’’’importante’’ cette innovation qui a marquée la célébration de la Journée internationale de lutte contre le Sida.

‘’Une belle journée qui nous a permis de revoir ou bien de revisiter l’ensemble des moyens de prévention qu’on devrait prendre pour éviter de contracter le VIH/sida’’, a-t-il- magnifié.

Le Dr Bayal Cissé dit souhaiter une réduction drastique des cas d’infection au VIH. ‘’Au finish, dit-il, on peut dire que ce qu’on veut durant l’année prochaine, c’est d’éviter ou de diminuer drastiquement les infections’’, a-t-il précisé.

BT/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-AGRICULTURE / Maraîchage : Kaolack a été ‘’très dynamique’’ cette année (DRDR)

Kaolack, 2 mars (APS) – Le sous-secteur du maraîchage s’est avéré ‘’très dynamique’’ dans …