Sédhiou, 29 nov (APS) – La production de poissons et de crustacés de la région de Sédhiou (sud) a augmenté de 10,49 % en 2022 en s’élevant à 3.504 tonnes, a-t-on appris mercredi de l’inspecteur régional des pêches, Malick Sène. Les prises de 2022 ont généré 3 milliards 850 millions de francs CFA, a indiqué M. Sène dans un entretien avec l’APS.

‘’En 2022, nous avons obtenu une production de 3.054 tonnes de poissons et de crustacés, contre 2.764 tonnes en 2021, 2.472 tonnes en 2020 et 3.955 tonnes en 2019. Les crevettes représentent 60 % de la production de 2022’’, a-t-il précisé.

‘’Malgré ces statistiques encourageantes, le secteur de la pêche est confronté à la rareté des espèces’’, a signalé l’inspecteur régional des pêches.

Selon lui, les changements climatiques et l’augmentation de la teneur en sel des zones de pêche constituent un obstacle à la croissance des espèces.

La dégradation des mangroves et la surpêche font partie des causes de la rareté des poissons, a observé Malick Sène.

L’inspection régionale des pêches a aménagé des zones de pêche protégées pour faciliter la reproduction des espèces, selon M. Sène, qui dit dérouler en même temps une campagne de sensibilisation des acteurs de la pêche sur les causes de la rareté des espèces.

Selon lui, 1.677 pêcheurs en activité ont été recensés dans la région de Sédhiou, où 1.145 pirogues ont été dénombrées. Vingt-trois pour cent des pirogues sont motorisées.

‘’Ces données montrent la nécessité de faire des efforts en matière de renouvellement et de mécanisation du parc piroguier’’, a souligné Malick Sène, déplorant l’insuffisance des équipements mis à la disposition des agents de la surveillance des pêches.

Il signale que ‘’les acteurs de la pêche sont confrontés à un manque d’infrastructures de soutien à la production : un quai de pêche, un marché au poisson, une usine de glace, un site de conditionnement des crevettes…’’

Dans la région de Sédhiou, la pêche est pratiquée dans le fleuve Casamance et le Soungrougrou, un affluent dudit fleuve.

Le département de Goudomp produit plus de poissons et de crustacés que ceux de Bounkiling et de Sédhiou, selon l’inspecteur régional des pêches.

MS/ESF/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-AFRIQUE-POLITIQUE / Les dirigeants de la Cedeao félicitent Macky Sall pour ses réalisations en faveur du développement

Dakar, 26 fév (APS) – Les dirigeants de la Cedeao, réunis en session extraordinaire, samed…