Saint-Louis, 27 nov (APS) – Le comité régional de gestion des plaintes (CRGP) de Saint-Louis (nord) a mis en place un plan d’actions ce lundi, avec comme objectif spécifique d’assurer la sensibilisation des populations sur le Mécanisme de gestion des plaintes (MGP) du projet Covid-19, a constaté l’APS.

L’objectif vise également à assurer la coordination du CRGP du projet Covid-19 mais également à installer et former les comités départementaux de gestion des plaintes, selon un document remis à la presse.

‘’Si ce comité a été mis en place, c’est par rapport à un diagnostic sans complaisance qui a été fait par rapport à la Covid-19. Aujourd’hui, si on a mis en place ce Comité régional de gestion des plaintes, c’est pour mieux répondre aux préoccupations des populations et les inciter à aller se faire vacciner par rapport à la Covid-19’’, a déclaré Gora Sèye, directeur général de l’action sociale de Saint-Louis.

M. Sèye s’entretenait ce lundi après-midi avec des journalistes, en marge d’une réunion du comité régional de développement (CRD) consacrée à ce projet.

“Vous allez me dire que la Covid est derrière nous nous, parce qu’il y a d’autres maladies qui sont là et que les populations seront appelées vraiment à aller se faire vacciner. Donc, ce comité entre en droite ligne par rapport à ce qui a été fait et dit par nos autorités”, a-t-il ajouté.

Selon lui, “cela aussi permettra en quelque sorte de sensibiliser les populations, pour qu’elles aillent se faire vacciner et le comité sera toujours le bienvenu pour accompagner ces populations, et surtout, leur donner les bonnes informations”.

Venu représenter le gouverneur de région à cette activité, Abdou Khadre Dieylani Bâ, adjoint au préfet du département de Saint-Louis, a formulé quelques recommandations aux membres du comité. Il s’agit notamment du renforcement de la communication mais aussi, et surtout, de l’appropriation de ce projet pour la réussite de la région de Saint-Louis par rapport aux objectifs fixés au plan national.

Ce présent projet a pour objectif de “prévenir, détecter et répondre à l’épidémie de la maladie Covid-19 au Sénégal”.

Il vise également à renforcer la capacité du gouvernement et plus particulièrement du ministère de la Santé et de l’Action sociale (MSAS), à détecter et à répondre aux maladies infectieuses en temps voulu, en améliorant la coordination, la surveillance et la riposte, ainsi que le partage d’informations en temps opportun avec le public, indique un document remis à la presse.

CGD/AMD/ASB/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE-MINES / Conflits miniers à Kanel : la SOMIVA invitée à améliorer sa communication avec les populations

Matam, 4 mars (APS) – Le gouverneur de Matam (nord), Mouhamadou Moctar Watt, a invit…