Dakar, 19 juin (APS) – Le sélectionneur des Lions, Aliou Cissé a invité, lundi, à Lisbonne (Portugal), les jeunes joueurs victimes de racisme dans les stades d’adopter “l’indifférence face à ces comportements malheureux”

“Nous sommes tous malheureux de voir, en 2023, ces genres d’attitudes et de comportement dans les stades”, a-t-il réagi en conférence de presse à la veille du match amical qui oppose le Sénégal au Brésil.

Le joueur brésilien Vinicius Jr qui évolue au Real Madrid a été victime de racisme à plusieurs reprises dans les stades espagnols. D’autres joueus comme le Sénégalais Kalidou Koulibaly, le Belge Romelu Lukaku et tant d’autres joueurs ont subi des discriminations raciales sur et en dehors du rectangle vert.

“J’ai une autre façon de vivre ma négritude. Je sais qui je suis, d’où je viens. Je connais mes ancêtres, mon histoire. Que 40 000 spectateurs fassent des cris de singes, cela ne me touche pas parce que, je sais qui je suis, d’où je viens. Je suis fier d’être noir. Il n’y a rien qui peut me toucher’’, a dit Aliou Cissé.

“C’est cet exemple là que je veux donner aux jeunes joueurs Vinicius, Koulibaly, Diaby. Nous avons tous été victimes de cela, mais ça ne nous a pas empêchés d’avancer”, a conseillé Aliou Cissé, ancien sociétaire au Paris Saint Germain et à Birmingham, un ancien club dans l’élite anglaise.

Tout en invitant les jeunes joueurs à adopter l’indifférence, Aliou Cissé se dit plutôt marqué par un autre racisme que celui qui est en vogue dans les stades et les terrains de football.

“Il y a plus grave que cette discrimination, c’est le racisme social et économique qui est encore là et qui est plus grave que le problème de couleur de peau”, a-t-il déploré.

SK/MTN

 

 

 

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-EUROPE-COOPERATION / UE : le président Faye veut un partenariat ‘’repensé, rénové et fécondé par une vision partagée’’

Dakar, 23 avr (APS) – Le président Bassirou Diomaye Faye a fait part lundi de sa volonté d…