Dakar, 8 avril (APS) – Quinze huissiers stagiaires ont prêté serment, lundi, au Palais de justice de Dakar, prélude à leur intégration dans la profession, a constaté l’APS.

Devant le juge, Ndiep Diouf, président de chambre à la cour d’appel qui a reçu leur serment, ils ont tour à tour répété la formule : “Je jure de garder scrupuleusement le secret professionnel et de me conduire en tout comme un digne et loyal huissier de justice stagiaire”.

Ils vont effectuer un stage de formation de deux mois qui va les préparer à l’exercice de la fonction d’huissier. Durant ce stage, “vous serez détenteur de beaucoup de secrets que vous ne devez jamais divulguer, sauf à qui de droit’’, leur a lancé le magistrat.

Cette promotion, issue de la session 2023 du concours d’aptitude au stage d’huissier, vient renforcer les rangs de la corporation. ‘’Ce recrutement vient à point nommé. Ce sont des jeunes qui ont participé à un concours et qui ont réussi avec brio (…) et viennent grossir les rangs’’, a déclaré Adama Dia, président de l’Ordre des huissiers de justice du Sénégal qui prenait part à la cérémonie de prestation de serment.

Selon lui, cet effectif vient combler ‘’un déficit’’ noté dans la profession depuis près de cinq ans. ‘’En 2017 déjà, on avait organisé un autre concours pour lequel on avait 16 admis. On a par la suite encore fait des recrutements sur la base de dispositions transitoires pour obtenir onze, ça nous faisait en tout 27 huissiers de justice’’, a souligné le président de l’Ordre des huissiers.

S’agissant du secret professionnel, Adama Dia a rappelé aux stagiaires que ‘’le serment de l’homme de droit lie l’homme à son propos’’ dans l’exercice de ses fonctions. Selon lui, l’huissier de justice ne ‘’peut pas, à l’occasion de l’exercice de sa profession, recueillir des secrets très sensibles et aller en parler en toute liberté dans le public’’.

Me Ibrahima Ndiéguène, avocat à la Cour, secrétaire général de l’Ordre des avocats du Sénégal a, pour sa part, exhorté les jeunes stagiaires à être ‘’fidèles au serment” qu’ils viennent de prêter.

‘’En prêtant serment, on s’engage à respecter les valeurs de la profession. Lorsqu’un professionnel prête serment, il s’engage non seulement à respecter les règles qui gouvernent sa profession, mais il s’engage également envers les pairs et envers la société’’, a-t-il souligné.

Il affirme que l’huissier doit avoir un comportement ‘’irréprochable’’, expliquant que ‘’des écarts” ou “des erreurs” ne peuvent pas être tolérés dans l’exercice de sa fonction qui doit être faite dans le respect des lois et règlements de la profession.

‘’La protection du secret professionnel qui lie l’ensemble des hommes et des femmes de robes signifie simplement que la société vous reconnaît certaines qualités mais également vous donne des prérogatives qui ne sont pas reconnues à tout le monde. Et les secrets que nous recevons dans l’exercice de nos fonctions, c’est quelque chose que l’on nous confie mais qui ne nous appartiennent pas’’, a insisté M. Ndiéguène.

FD/OID/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-AFRIQUE-FOOTBALL / Tournoi Féminin UFO-A Dames : remake Sénégal-Guinée Bissau en finale 

Dakar, 28 mai (APS) – Les Lionnes U20 du Sénégal vont croiser la Guinée Bissau en finale d…