Bambey, 8 avr (APS)- La coordination du syndicat autonome des enseignants du supérieur de l’université Alioune Diop (SAES-UADB) a invité les autorités à ”prendre des mesures idoines face au retard constaté dans le paiement des salaires du mois de mars 2024”.

Dans un communiqué transmis à l’APS, la coordination SAES-UADB demande aux autorités de prendre les mesures nécessaires afin d’éviter qu’une telle situation ne se reproduise.

Les enseignants de l’université Alioune Diop indiquent que ”la fin du mois a été extrêmement difficile” pour eux en raison du retard dans le paiement des salaires du mois de mars 2024, en particulier dans un contexte de préparation des fêtes de Pâques et de Korité, signale le communiqué.

”Le manque de budget réel pour les salaires, le manque d’efficacité, d’efficience et de transparence dans la gestion du budget sont entre autres à l’origine des retards récurrents dans le paiement des salaires”, déplore le communiqué.

Forte de ce constat, la coordination du SAES-UADB invite le recteur à procéder à ”un audit financier de l’UADB pour un diagnostic approfondi de la gestion financière de l’université et de veiller à ce que la gestion des finances soit rigoureusement conforme aux dispositions du régime financier des universités”.

De même le syndicat demande-t-il à l’Etat du Sénégal, de prendre toutes les dispositions nécessaires pour combler le déficit budgétaire et régler définitivement le retard récurrent sur le paiement des salaires à l’UADB. Il souligne par la même occasion l’urgence de mettre en place un plan d’urgence infrastructurel pour la construction de bâtiments pédagogiques et administratifs autonomes pour chaque unité de formation et de recherches (UFR) et institut.

MS/SBS/ADL/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-GUINEE-DIPLOMATIE / Bassirou Diomaye Faye est arrivé à Conakry pour une visite de travail et d’amitié (médias)

Dakar, 24 mai (APS) – Le président sénégalais, Bassirou Diomaye Faye, est arrivé ven…