Dakar, 6 juil (APS) – Le professeur Daouda Ndiaye, chef du département de parasitologie de l’université Cheikh-Anta-Diop de Dakar et fondateur du mouvement social ‘’Actions, Seen Tawfeex Sunu Yitte’’, a annoncé, jeudi, à Dakar, avoir décidé de présenter sa candidature à l’élection présidentielle du 25 février 2024.

‘’Beaucoup de défis nous attendent, des défis que nous devons relever ensemble. C’est pourquoi je voudrais déclarer ma candidature à l’élection présidentielle de 2024’’, a lancé M. Ndiaye lors d’un point de presse.

Le spécialiste du paludisme de renommée internationale se satisfait du bilan de chacun des quatre chefs d’Etat du Sénégal depuis l’indépendance du pays et affirme vouloir s’appuyer sur leur legs pour ‘’asseoir un programme de développement durable’’.

‘’Nous comptons consolider les acquis démocratiques qui font du Sénégal une référence dans le monde’’, a promis Daouda Ndiaye.

‘’En toute humilité, nous savons que notre parcours, notre expertise et nos relations aux niveaux national et international constituent un atout pour mener notre très cher Sénégal vers le développement’’, a-t-il ajouté.

Le professeur Daouda Ndiaye dit avoir consacré plusieurs mois de travail au programme qu’il compte mettre en œuvre s’il est élu président de la République. ‘’Nous allons le partager prochainement’’, a-t-il promis.

M. Ndiaye, également chef du service de parasitologie de l’hôpital Aristide-Le-Dantec de Dakar, a reçu d’importantes distinctions pour ses travaux sur la parasitologie et la mycologie.

Il déclare avoir organisé en juin dernier le premier cours international sur l’éradication du paludisme en Afrique.

Le candidat à l’élection présidentielle dit par ailleurs saluer la décision prise par Macky Sall de ne pas être candidat en 2024.

‘’Nous exprimons notre compassion envers tous les Sénégalais, à la suite des événements qui se sont déroulés dans notre pays, qui est un havre de paix que nous devons tous préserver’’, a-t-il affirmé en parlant des violences à l’origine de la mort de 16 à 30 personnes, selon diverses sources, entre le 1er et le 3 juin.

D’autres personnalités, dont l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye, les anciens ministres Mary Teuw Niane et Alioune Sarr, ont fait une déclaration de candidature à l’élection présidentielle prévue dans sept mois et demi.

AFD/ESF/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-RESSOURCES MINIERES-COLLECTIVES / Kédougou : Birame Soulèye Diop en visite sur des sites d’orpaillage

Kédougou 26 mai (APS) – Le ministre de l’Energie, du Pétrole et des Mines, Bir…