Kidira (Bakel), 17 juin (APS) – Les besoins en moutons à l’échelle nationale se situent autour de huit cent dix mille têtes, dont près deux cent mille passent par Kidira, a indiqué vendredi le secrétaire général du ministère de l’Elevage, Ousmane Mbaye.

‘’Nous sommes très satisfaits, parce que globalement il n’y a pas de difficulté pour les moutons en provenance du Mali, à part celles signalées par les transporteurs mais avec les dispositions que nous sommes en train de prendre, elles sont surmontables’’, a-t-il assuré. Il a ajouté qu’’’au niveau local”, le ministère de l’Elevage a ”rencontré les acteurs ” avec qui il a ”partagé (…) leurs difficultés en terme de disponibilité d’aliment de bétail, en terme de financement pour l’opération Tabaski’’.

Evoquant le financement de l’aliment de bétail, M. Mbaye a annoncé que ‘’les demandes de financement du département de Bakel ont tous été approuvés et les financements sont en cours’’. ‘’Pour l’année passée, déclare-t-il, les financements qui étaient alloués aux opérateurs du département de Bakel, ont fait l’objet d’un taux de remboursement assez intéressant de l’ordre de 90%”. C’est une performance ”à saluer’’, a-t-il indiqué.

‘’C’est un motif de renouvellement sans difficulté, pour prendre en charge leurs demandes qui sont en cours. Pour l’aliment de bétail, je dois dire que l’Etat du Sénégal a mis en place 2200 tonnes d’aliment subventionnées’’, a-t-il relevé.

Selon lui, il y a un mécanisme de pérennisation qui responsabilise les acteurs locaux. Il a déclaré qu’à partir des ressources qui leur ont été allouées, dans le département de Bakel– 50 millions– ils peuvent faire des commandes pour une acquisition d’aliment de bétail.

BT/ADC/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-GOUVERNEMENT / Le communiqué du Conseil des ministres du mercredi 22 mai 2024

Dakar, 22 mai (APS) – Le Chef de l’Etat, Son Excellence, Monsieur Bassirou Diomaye D…