Donaye Tarédji (Podor), 17 mars (APS) – Le candidat à la présidentielle du 24 mars, Thierno Alassane Sall, a préconisé la mise en place d’un hôpital mobile pour faire accéder aux populations des zones enclavées, des soins de santé de qualité, avec des spécialistes dans plusieurs domaines, tous les six mois.

”Les zones enclavées ou périphériques souffrent énormément de leur oubli dans les priorités du gouvernement, en particulier dans les domaines de la santé, les infrastructures routières pour permettre une plus grande mobilité”, a souligné, Thierno Alassane Sall, lors d’une caravane dans la nuit de samedi, à Donaye Tarédji (commune de Guédé village), d’où il est originaire.

Pour le candidat de la ”République des valeurs” l’éducation, la formation des jeunes, la formalisation des organisations et des femmes ainsi que le financement de leurs activités figurent en bonne place dans son programme.

Il également promis de gérer «avec intégrité» les ressources minières du pays, s’il remporte l’élection présidentielle du 24 mars.

”J’ai dirigé le ministère du Pétrole et des Energies, vous avez certainement entendu parler de l’affaire Total, qui m’avait  opposé à ce régime finissant”, a rappelé le président du parti la République des Valeurs.

”Je serai le gardien intègre et vigilant de notre pétrole et de nos ressources minières de manière générale”, a réitéré Thierno Alassane Sall.

A l’étape de Ndiawara (Guédé Village), de sa caravane, le candidat a abordé le volet agricole de son programme.

”’Je sais combien vous souffrez des problèmes liés aux aménagements défectueux et à la cherté des factures d’électricité, avec moi, à la tête du pays, je vais introduire des pompes solaires et veiller sur la qualité des aménagements”, a promis M. Sall.

 

AHD/AMD/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-GOUVERNANCE / Mise en place d’un observatoire national de la démocratie participative

Dakar, 23 avril (APS) – L’ONG Enda Ecopop et le projet USAID d’appui à la gestion de…