Dakar, 26 oct (APS) –  Le Haut-Commissaire des Nations unies pour les réfugiés (HCR), Filippo Grandi, a soutenu mercredi, que le nombre de personnes déplacées de force à travers le monde a probablement dépassé les 114 millions d’individus en fin septembre 2023.

“Le nombre des personnes déplacées à cause de la guerre, des persécutions, de la violence et des violations de droits humains dans le monde a probablement dépassé les 114 millions à la fin septembre”, a déclaré M. Grandi, dans un communiqué publié sur le site de l’organisation onusienne.

“Il s’agit d’un record, depuis que cette agence a commencé à collecter des données en 1975”, a-t-il ajouté, rappelant que “le nombre des personnes déplacées de force sur l’ensemble de la planète en fin 2022, était à 108,4 millions”.

Cette situation, selon lui,  est due “aux multiples conflits, aux crises humanitaires ou aux épisodes de sécheresse’’.

“Plus de la moitié des personnes déplacées ont été contraintes de franchir une frontière”, a-t-il déploré, indiquant que trois nations seulement, en l’occurrence l’Afghanistan, la Syrie et l’Ukraine, concentrent “près d’un tiers des personnes déplacées dans le monde”.

Selon le HCR, plus de 114 millions de déplacés de force dans le monde équivaut à un ratio d’une personne sur 73.

Cette estimation qui ne prend donc pas en compte les 1,4 million de Palestiniens déplacés à l’intérieur de la bande de Gaza depuis le 7 octobre et le début de la guerre entre Israël et le Hamas, précise l’organisme des Nations unies.

ABB/AB/ASB

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-FOOTBALL / Sidath Sarr, nouvel entraineur de Teungueth FC

Dakar, 20 juin (APS) – Le technicien Sidath Sarr a été nommé entraîneur de Teungueth FC po…