Mbacké, 19 fév (APS) – Des responsables politiques de la coalition Benno Bokk Yaakar (BBY, au pouvoir) du département de Mbacké (centre), ont déploré la tournure violente des récentes manifestations des partisans de PASTEF dans leur localité, exigeant des ”excuses publiques” de la part de leur leader Ousmane Sonko.

‘’Nous avons tous constaté les événements hautement regrettables qui ont eu lieu le vendredi 10 février, où nous avons vu des personnes venant de l’extérieur de la ville, envahir notre espace sacré rompant avec tous nos codes et valeurs, en troublant l’ordre public en manifestant violement malgré les recommandations de notre guide bien aimé Sérigne Mountakha Mbacké’’, lit-on dans la déclaration de la coalition lue au cours d’une conférence de presse tenue samedi.

‘’Condamnant’’ ces actes, les responsables politiques de Benno Bokk Yaakar du département ‘’exigent’’ des partisans du parti les Patriotes du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (Pastef) de présenter des ‘’excuses publiques’’ suite à ces manifestations.

‘’Cette fureur nous est inconnue, éloignée et nous répugne. A cet effet, nous exigeons que des excuses publiques sans ambages soient exprimées par le leader de Pastef et de la coalition Yewwi’’, a insisté le maire de Taif par ailleurs haut-conseiller Mbaye Tine qui a lu la déclaration.

Ministre conseiller auprès du président de la République, Cheikh Abdoul Ahad Mbacké Gaindé Fatma qui a présidé cette rencontre, a annoncé que l’organisation d’un meeting régional est en gestation pour investir Macky Sall en vue de l’élection présidentielle du 25 février 2024.

Pour mieux structurer la coalition au pouvoir, le ministre conseiller a également annoncé la mise en place d’un cadre appelé ‘’Coordination des responsables de la coalition Benno Bokk Yaakar du département de Mbacké’’ qui va tenir ‘’des réunions tous les mois mettant en place un plan d’action’’.

Le haut conseiller Abdou Lahad Seck Sadaga, le représentant du maire de Mbacké Gallo Bâ entre autres responsables et alliés de la coalition ont pris part à cette conférence de presse qui s’est déroulée au Centre national d’assistance et de la formation de la femme (CENAF) de Mbacké.

Le 10 février dernier, des heurts entre des partisans de l’opposant Ousmane Sonko et les forces de l’ordre  sont survenus entre Touba et Mbacké. Plusieurs personnes ont été interpellées suite à ces manifestations.

CGD/ADC

Dans la même rubrique
Charger plus dans Politique

Voir aussi...

SENEGAL-AFRIQUE-POLITIQUE / L’ANC annonce un accord avec d’autres partis pour gouverner l’Afrique du Sud

Dakar, 13 juin (APS) – Le Congrès national africain (ANC), au pouvoir en Afrique du Sud de…