Mbacké, 19 mars (APS) – Boubacar Camara, président du Parti de la construction et de la solidarité – ”Jengu Tabax”, candidat à l’élection présidentielle du 24 mars, a promis, mardi, à Mbacké (centre), de réorganiser la vie à Touba par la mise en place d’une loi d’orientation sur les questions religieuses et culturelles.

”Nous allons réorganiser la vie à Touba qui traine avec les problèmes d’eau , de l’énergie et de la sécurité entre autres (…). Une loi d’orientation sur les questions religieuses et culturelles sera mise en place”, a-t-il expliqué au conseil communal de la jeunesse de Mbacké devant ses militants venus nombreux.

Il a assuré qu’il va faire cette proposition de loi à toutes les familles religieuses du Sénégal, précisant que cette loi a prévu un ”statut spécial” pour le périmètre de Touba symbolisé par la propre famille du père fondateur du mouridisme, Serigne Touba. Selon lui, les nouvelles habitations qui gravitent aux environs de Touba seront découpées en commune de droits communs. ”De toute façon nous engagerons, bien avant, des discussions pour voir les modalités d’y parvenir ”, a-t-il avancé.

Le candidat Boubacar Camara compte investir les moyens nécessaires pour régler le problème de l’inondation et de façon générale de l’assainissement à Touba qui a ”une importance capitale par rapport à l’économie du pays”.

Le consultant international a promis de ”l’eau à gogo” à Touba et à travers le pays. Il s’est également engagé à moderniser les marchés. ”Nous allons les organiser, les sécuriser en permettant aux sapeurs pompiers de pouvoir agir en cas d’incendie par exemple”, a-t-il dit, promettant de lutter contre le ”bricolage” de l’électricité dans les marchés de Touba et Mbacké.

Selon lui, les hôpitaux seront organisés et leurs plateaux médicaux renforcer pour faire de Touba une ville moderne. A cela, il ajoute ”le tourisme religieux” pour lequel il promet la mise sur pied d’un ”circuit touristique ”avec des guides qui vont accompagner les visiteurs et qui vont leur expliquer l’histoire de Serigne Touba, de son disciple Mame Cheikh Ibrahima Fall ainsi que celle des lieux symboliques du mouridisme.

”Nous voulons que Touba soit une ville dite ”baytil Nouri”, de lumière qui sera caractérisée par le savoir ”, a-t-il déclaré se disant convaincu que ”Touba l’est déjà” mais qu’ils vont le poursuivre avec l’apprentissage dans les Daaras (écoles coraniques) pour lesquelles les maîtres coraniques seront pris en charge au même pied que les autres enseignants issus de l’école française.

De plus, le Candidat Boubacar Camara a manifesté son intention de moderniser et de réfectionner pour permettre aux enfants de travailler dans de bonnes conditions. ”Dans mon programme nous avons prévu 26 milliards de francs CFA pour assurer la sécurité de la ville de Touba, du Sénégal en entier et celle de nos frontières”, a-t-il indiqué.

AN/ADC

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SANTE / Les nouvelles autorités invitées à veiller au bon fonctionnement des centres d’hémodialyse

Louga, 13 avr (APS) – Le Mouvement national des insuffisants rénaux du Sénégal a, par la v…