Kanel, 20 mai (APS) – Le centre culturel régional de Matam (nord) est appelé à faire un important travail d’encadrement et d’orientation, au regard des contraintes auxquelles les acteurs culturels locaux se trouvent confrontés, dont le manque de professionnalisme et d’infrastructures, a laissé entendre son directeur, Samba Kandé.

”On note une absence de professionnalisme des acteurs culturels de la région de Matam. Ils évoluent en majorité dans l’amateurisme”, a-t-il dit lors d’un panel auquel il prenait part lundi à Kanel, sur le thème ”Matam dans les arts et la culture”.

“Nous, en tant que centre culturel régional, notre mission est de les accompagner, les aider et les orienter pour qu’ils soient professionnels”, a expliqué le directeur du centre culturel régional de Matam lors de cette rencontre organisée sous l’égide du Collectif Fouta Slam.

M. Kandé reconnait que des talents existent dans la région, mais la pleine expression de créativité est contrariée par l’absence de formation, l’inexistence d’infrastructures et de promoteurs privés, entre autres difficultés.

 Il y a aussi l’exode des acteurs culturels dont beaucoup quittent la région pour Dakar, Saint-Louis ou Thiès, ”pensant y avoir des opportunités pouvant leur permettre d’éclore leur talent culturel”.

”Il est important d’asseoir d’abord sa base avant de la quitter pour d’autres régions”, a-t-il indiqué à ce sujet, ajoutant que l’absence d’infrastructures et de salles de spectacles pouvant ”accueillir des grandes manifestations culturelles” contribue aussi aux difficultés des acteurs culturels locaux, à côté du manque de formation.

”Les promoteurs privés sont quasi inexistants dans la région. Il nous faut des acteurs qui sont dans le privé qui peuvent organiser de grandes activités culturelles pour que les acteurs [culturels] puissent se produire”, a déclaré M. Kandé.

Il a aussi invité les acteurs du secteur à “se réunir autour d’une fédération au lieu d’avancer en solo”, en donnant en exemple le Collectif Fouta Slam, mis en place en décembre 2023.

Samba Kandé a de même plaidé pour une participation active des collectivités territoriales dans la promotion de la culture.

Des déclamations de slam et de poèmes ont marqué ce panel, à l’initiative d’élèves et d’enseignants venus de différents établissements secondaires de la région.

AT/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SENEGAL-POLITIQUE / Amadou Ba assure travailler à la construction d’un nouveau cadre politique

Dakar, 22 juin (APS) – L’ancien Premier ministre, Amadou Ba, candidat malheureux à l’élect…