Matam, 25 jan (APS) – Interdits à la circulation sur le pont de Ndouloumadji, les chauffeurs de bus et autres camions devront désormais passer par Oréfondé, tandis que les voitures légères vont, de leur côté rouler à vide sur cette infrastructure très délabrée pour rallier le Dandé Mayo nord.

Lundi dernier, le sous-préfet de l’arrondissement de Ogo, dans le département de Matam avait interdit de manière provisoire la circulation et le franchissement du pont de Ndouloumadji pour cause de risques d’affaissement.

Pour rallier le Dandé Mayo nord, les transporteurs avaient le choix entre le pont de Ndouloumadji, celui de Diamel ou la route de Oréfondé. Désormais, les bus et camions ne peuvent plus passer par les deux ponts, la circulation étant interdite aux véhicules de type lourd.

Au garage Dandé Mayo nord, à Ourossogui, les transporteurs desservant cet endroit seront obligés de se réorganiser afin de continuer à assurer le transport.

Sur ce pont, des bus, mini bus, particuliers et autres camions et charrettes passaient pour rallier le Dandé Mayo nord ou la Mauritanie.

‘’Depuis l’interdiction de circuler sur le pont, nous sommes obligés de faire descendre les passagers une fois arrivés sur le pont pour rouler sans les clients. Ces derniers vont marcher pour se retrouver de l’autre côté de l’infrastructure routière avant de remonter à bord des voitures”, a dit Alassane Sy, apprenti originaire de Gawol, dans la commune de Bokidiawé.

Il a plaidé pour la reconstruction de l’infrastructure, pour que les transporteurs puissent y passer en toute sécurité, ajoutant que si ‘’la situation perdure, ils risquent d’immobiliser les véhicules”.

”Nous avons d’autres options, passer par Matam ou aller jusqu’à Oréfondé, ce qui va encore beaucoup nous coûter en temps du fait de la longue distance”, a-t-il expliqué.

Son autre collègue chauffeur signale que ce pont reste le seul point de passage pour les populations se rendant dans des villages du Dandé Mayo.

”Actuellement, ces ponts ont interdit aux voitures transportant certains bagages. Seuls les véhicules légers sont autorisés à emprunter le pont en étant vides. Si la route est définitivement fermée, les options qui s’offriront à nous ne nous arrangeraient pas”, a soutenu Saliou Sow, originaire de Sadel.

Si les voitures légères sont autorisées à emprunter le pont, ce n’est pas le cas pour les bus qui vont passer désormais par Oréfondé pour rallier les localités du Dandé Mayo nord et rouler jusqu’à Nguidjilone.

Le pont de Diamel, dans la commune de Matam est également fermé à la circulation pour les camions et bus de transport depuis plusieurs mois.

Ces deux infrastructures sont les seuls ponts qui relient le Diéri et le Walo dans le département de Matam. Elles permettent aux populations habitant le Dandé Mayo et la Mauritanie de rallier les grandes villes se trouvant sur la Nationale 3 pour mener des activités de commerce ou se soigner.

AT/ASB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-AFRIQUE-POLITIQUE / Les dirigeants de la Cedeao félicitent Macky Sall pour ses réalisations en faveur du développement

Dakar, 26 fév (APS) – Les dirigeants de la Cedeao, réunis en session extraordinaire, samed…