Louga, 25 jan (APS) – Au total, 68 enseignants de l’Éducation populaire et sportive (EPS) de la région de Louga ont entamé, jeudi, une formation sur le secourisme de base afin de mieux porter assistance aux élèves victimes de malaise, a indiqué le coordonnateur de l’Inspection médicale des élèves (IME), Moctar Sow.

‘’Nous avons réuni aujourd’hui l’ensemble des professeurs d’EPS de la région de Louga pour renforcer leurs capacités dans le secourisme de base afin de mieux protéger les élèves parce que avons constaté une récurrence des malaises durant les cours d’EPS’’, a-t-il déclaré à l’ouverture d’un atelier de formation.

Moctar Sow a souligné que cette initiative vise à ”trouver une parade face aux accidents constatés chez les élèves durant les cours d’EPS, en renforçant les capacités des enseignants d’EPS, mais également en réduisant ces accidents afin de mieux protéger les élèves’’.

‘’C’est pourquoi aujourd’hui on va former les participants sur le secourisme de  base qui est la prise en charge des premiers secours pour tout ce qui victime c’est-à-dire ce qu’il faut faire avant d’appeler les secours quand vous êtes dans une situation d’urgence’’, a-t-il dit.

L’Inspectrice d’académie de la région de Louga, Penda Bâ, a, pour sa part, déclaré que ‘’l’initiative prise par l’IME de former les enseignants d’EPS dans le secourisme de base trouve toute sa pertinence du fait des événements malheureux que nous avons vécus à Louga et ailleurs dans le pays’’.

Elle a magnifié  ‘’la pertinence de la formation qui, selon elle, va permettre de doter les professeurs d’EPS d’outils supplémentaires afin de pouvoir appliquer les premiers soins aux élèves et d’intervenir en cas de malaise’’.

Dans cette dynamique, elle a invité les 68 participants des lycées et collèges des trois départements de la région de Louga à mieux prendre conscience des enjeux de la formation’’.

‘’Car, a-t-elle expliqué, certains élèves traînent des maladies sans que vous ne le sachiez. D’où la nécessité de leur prêter plus d’attention et de toujours se référer à leurs fiches de renseignements’’.

‘’C’est pourquoi l’introduction de la Télémédecine en milieu scolaire est une opportunité qui permet une meilleure prise en charge des élèves’’, a-t-elle fait valoir.

DS/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MONDE-DIPLOMATIE / Le Sénégalais Mohamed Malick Fall, nommé coordonnateur des Nations Unies au Nigeria

Dakar, 21 fév (APS) – Le Sénégalais, Mohamed Malick Fall, récemment nommé au poste de coor…