Matam, 19 fév (APS) – Le président du mouvement Dandé Mayo émergent (DME), Yaya Ndiaye, a rappelé lundi, l’importance de la route du Dandé Mayo sud reliant Matam à Dembancané.

”La route du Dandé Mayo sud est une priorité pour les populations de cette zone. Elle est une source de développement, car avec elle, on peut faire sortir l’ensemble des productions agricoles pour les écouler dans les grandes villes qui ne sont accessibles qu’avec cette route”, a-t-il dit au cours d’une conférence de presse.

Selon lui, les malades sont évacués à Matam et à Ourossogui dans des conditions de transport très difficiles à cause de l’état de la route qui est en construction depuis plusieurs mois.

Le bitumage de cet axe est devenu une nécessité, a souligné Yaya Ndiaye, rappelant que les populations sont très inquiètes à cause des lenteurs des travaux.

‘’Beaucoup de dates ont été avancées concernant la fin des travaux depuis leur démarrage en 2022. Les travaux des trois grands ponts devant être construits à Nawel, Balel et Héli n’ont pas encore commencé’’, a soutenu M. Ndiaye.

La route du Dandé Mayo, longue de 145 kilomètres, est financée à hauteur de 115 milliards de francs CFA, selon une note de l’Agence de gestion des routes (AGEROUTE).

Elle traverse plusieurs localités des départements de Matam et de Kanel.

AT/ASB/OID

Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-COMMERCE-COLLECTIVITES / Thiès : les pouvoirs publics en croisade contre l’occupation anarchique autour du marché central

Thiès, 19 avr (APS) – Des commerçants et occupants du marché central de Thiès interr…