Dakar, 18 mars (APS) – Le parquet guinéen a demandé, lundi, la requalification des faits en crimes contre l’humanité dans le procès sur ”les massacres du 28-septembre 2009”, a-t-on appris d’une source médiatique.

”En Guinée, le tribunal où se déroule le procès des massacres du 28-septembre 2009 se penche à partir de ce lundi 18 mars 2024 sur la requalification des faits en crimes contre l’humanité, à la demande du parquet”, peut-on lire sur le site de RFI.

Le procès a repris ce lundi, après un report de deux semaines à la demande des accusés.

L’ancien dirigeant du pays, Moussa Dadis Camara, et dix autres anciens responsables militaires et gouvernementaux sont sur le banc des accusés de ce procès ouvert en 2022.

Ils sont poursuivis pour la répression de plusieurs militants de l’opposition rassemblés le 28 septembre 2009 dans un stade de Conakry.

Elle a fait au moins 156 morts, des centaines blessées et au moins 109 femmes violées, selon le rapport d’une commission d’enquête internationale mandatée par l’ONU.

ABB/ASB/OID/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

AFRIQUE-ONU-CRISE / Abdoulaye Bathily démissionne de son poste d’émissaire de l’ONU en Libye

Dakar, 16 avr (APS) – Le représentant spécial de l’Organisation des Nations un…