Malicounda 9 juil (APS) – Le maire de Malicounda a fait part dimanche de son objectif d’atteindre une “couverture sanitaire totale” d’ici à 2035, grâce à la mise en place, dans chacun des 22 villages de la commune, d’un poste de santé et d’une maternité. 

 ‘’Notre objectif, c’est d’ici 2035 d’avoir une couverture sanitaire totale. (…) Notre ambition est d’équiper tous les villages d’un poste de santé et d’une maternité’’, a-t-il dit, samedi, après l’inauguration de deux structures de santé dans les villages de Gagnabougou et Malicounda-Ngoukhouthie, en présence du directeur de cabinet du ministre de la Santé et de l’Action sociale, Serigne Mbaye. 

Il a indiqué que ces villages sont très enclavés, car pour accéder aux soins de santé primaires, les populations étaient obligées de parcourir au moins deux kilomètres pour aller à Nianing ou à Mboulème pour se faire soigner. 

 Sur les 22 villages de la commune, seuls deux ne sont pas encore dotés de poste de santé et de maternité. 

‘’L’objectif final est d’avoir une pyramide sanitaire complète dans les 22 villages, un centre de santé dans la zone sud et nord, le tout couronné par la construction du 2e hôpital du département de Mbour prévu à Fandal, dans un village de Malicouda’’, a-t-il précisé. 

 Cette ambition, elle n’est ‘’ni démesurée ni inaccessible’’, a martelé Maguette Sène. Il a assuré le ministère de la Santé et plusieurs partenaires sont prêts à accompagner ces projets. 

 

 

 

Interpellé sur la décision du chef de l’Etat, Macky Sall, de ne pas se présenter à la prochaine présidentielle, Maguette Sène, qui dirige le Centre des œuvres universitaires de Dakar (COUD), dit avoir été ‘’agréablement surpris’’. 

 ‘’On aurait souhaité qu’il continue sa mission, mais quand il dit je m’arrête là pour permettre à d’autres de montrer leur expérience et leur expertise, c’est une excellente leçon qu’il donne à toute la classe politique et que nous saluons à sa juste valeur”, a-t-il souligné. 

 C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le maire de Malicounda déclare avoir donné le nom du président Macky Sall au poste de santé de Gagnabougou pour avoir été séduit par la déclaration du chef de l’Etat, qui a fait ‘’un excellent travail’’ dans le domaine de la santé.  

MF/ASG 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

MONDE-SANTE / A Genève, Docteur Ibrahima Sy présente les innovations mises en œuvre par le Sénégal

Genève 27 mai (APS) – Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Docteur Ibrahi…