Dakar, 24 juin (APS) – Le président de la République, Macky Sall, a insisté, samedi, à Dakar, sur la nécessité de travailler à une rationalisation du calendrier électoral, estimant que la récurrence des élections au Sénégal est une chose qui ”n’a pas de sens”, sans compter le coût que cela représente pour le budget de l’État.

“En 11 ans, j’ai organisé 11 élections au Sénégal. Ça n’a pas de sens et ça nous coûte cher”, a dit le chef de l’État, en recevant le rapport issu des travaux du dialogue national qu’il avait lancé le 31 mai dernier.

”Il nous faut rationaliser tout cela”, a insisté le président Macky Sall, sans donner plus de détails à ce stade.

SMD/BK

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-JUSTICE-ASSISES / Diamniadio : des juristes saluent la pertinence des Assises de la Justice

Diamniadio, 28 mai (APS) – Des experts en droit ont salué la pertinence de l’organisation …