Dakar 12 juin (APS) – Le chef de l’Etat a rappelé, lundi, à Dakar, son ambition de réduire la mortalité maternelle et la mortalité néonatale d’ici 2030.

‘’Il persiste des défis à l’accès universel aux services de Santé de la mère et de l’enfant. Je rappelle mon ambition, pour 2030, de réduire la mortalité maternelle de 236 à 70 décès pour 100 mille naissances vivantes, la mortalité néonatale de 21 à 12 décès pour mille naissances vivantes et la mortalité infanto-juvénile de 37 à 25 pour mille naissances vivantes’’, a déclaré Macky Sall.

Le chef de l’Etat rencontrait l’association des “bajenu gox” (marraines de quartier) au grand théâtre Doudou Ndiaye Coumba Rose.

Il a assuré que son gouvernement allait ‘’continuer à appuyer de nombreuses stratégies parmi lesquelles le programme communautaire pour la santé de la mère, du nouveau-né et de l’enfant dénommé Programme Bajenu Gox pour améliorer la santé des populations’’.

Selon lui, ‘’les Bajenu gox ont ainsi fortement contribué à l’amélioration de la fréquentation des structures de santé par la sensibilisation, l’orientation et l’accompagnement des femmes et des enfants’’.

Il a indiqué que ‘’34 660 femmes ont été orientées vers les structures sanitaires en 2019, le nombre a pratiquement doublé en 2020 avec 92 187 femmes orientées’’.

‘’De même, 349  948 femmes ont été sensibilisées en 2020 contre 211 198 en 2019’’, a-t-il ajouté.

Selon le président de la République, le nombre de causeries effectuées par les Bajenu Gox afin de susciter la demande en Santé Reproductive, Maternelle, Néonatale, Infantile et de l’Adolescent est passé de 14 837 en 2019 à 34 950 en 2020.

De 2019 à 2020, les médiations sociales sont passées de 4707 à 6518.

Selon Macky Sall, ‘’cette expérience unique en Afrique, qui offre un bel exemple de don de soi, a donné à notre pays des résultats probants en termes d’augmentation de l’utilisation des services de santé de la mère et de l’enfant’’.

NSS/OID/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SOCIETE /  Plaidoyer pour que le 26 septembre soit déclaré jour férié

Dakar, 19 avr (APS) – Le deuxième vice-président de l’association nationale des familles d…