Dakar 12 juin (APS) – Le président de la République, Macky Sall, s’est réjoui, lundi, à Dakar, de la baisse de la mortalité maternelle, néonatale et infanto-juvénile, soulignant que ces résultats ont été acquis grâce à la mise en œuvre de plusieurs initiatives.

‘’Les dernières Enquêtes démographiques et de santé au Sénégal ont révélé une tendance baissière des taux de mortalité maternelle, néonatale et infanto-juvénile, plaçant notre pays au deuxième rang derrière la République du Cap Vert’’, s’est-il félicité.

Macky Sall s’exprimait lors d’une rencontre avec les « bajenu gox » (marraines de quartiers) au grand théâtre Doudou Ndiaye Coumba Rose.

Selon le chef de l’Etat, ‘’la réduction de la mortalité maternelle, néonatale et infanto-juvénile et de l’adolescent fait partie des objectifs majeurs du Plan Sénégal émergent, qui cadre parfaitement avec la Lettre de politique sectorielle de la santé’’.

La LPS de la santé est mise en œuvre à travers le Plan national de développement sanitaire & social et les différents plans stratégiques quinquennaux notamment de santé reproductive, maternelle, néonatale, infantile, et de l’adolescent, a-t-il rappelé.

‘’Elle s’inscrit également en droite ligne des engagements internationaux auxquels’’ le gouvernement du Sénégal a souscrit, a ajouté Macky Sall.

La mortalité maternelle a connu une forte baisse entre 2012 et 2017, passant de 396 décès à 236 décès pour cent mille naissances vivantes, a rappelé le président de la République.

Selon le chef de l’Etat, la mortalité infanto-juvénile a aussi été ramenée entre 2012 et 2019, de 65 à 37 décès pour mille naissances vivantes et la mortalité néonatale de 26 à 21 décès pour mille naissances vivantes. ‘’Dans la même période, le taux de prévalence contraceptive a augmenté de 12% à 25,5%’’, a-t-il salué.

Macky Sall a expliqué que ces résultats ont été acquis grâce à la mise en œuvre de plusieurs initiatives. Il a cité la densification de la carte sanitaire avec l’amélioration de la disponibilité des ressources humaines de qualité et la construction d’infrastructures sanitaires, l’amélioration de la demande à travers la gratuité des soins de santé pour les enfants de moins de 5 ans, la gratuité de la césarienne, l’enrôlement gratuit dans les mutuelles de santé des personnes bénéficiaires du programme de bourses de sécurité familiale.

A cela s’ajoutent la carte d’égalité des chances qui donne droit à des soins de santé gratuits aux personnes vivant avec un handicap et le programme communautaire bajenu gox.

NSS/OID/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches
Comments are closed.

Voir aussi...

SENEGAL-MONDE-FOOTBALL / Championnats du monde de football des sourds: le Sénégal en quarts de finale

Dakar, 29 sept (APS) – L’équipe du Sénégal de football des malentendants s’est qualifiée, …