Fatick, 12 juin (APS) – Les travaux d’aménagement et de terrassement du domaine agricole communautaire (DAC) du Niombato, situé dans le département de Foundiougne, vont démarrer d’ici quatre mois, soit au mois de septembre, sur une assiette foncière de 500 hectares, a indiqué lundi, Cheikh Abdou Souley Kidiera, point focal du projet.

”D’ un coût de 11 milliards de francs CFA, et mis en œuvre par  le Programme des domaines Agricoles Communautaires (PRODAC) le Dac du Niombato va générer 8.000 emplois. Les travaux vont démarrer d’ici quatre mois”,  a dit M. Kidiera, lors d’ une visite à Keur Saloum Diané, une des communes du Niombato, dont le conseil municipal a affecté 98 hectares à l’implantation du Dac.

Il a ajouté que ”cette surface de 98 hectares vient en complément aux 402 hectares délibérés par la direction des Eaux et forêts de Foundiougne, pour la poursuite des travaux du Dac du Niombato”, précisant que  sur ces 98 hectares, des infrastructures agricoles, des bâtiments, des magasins de stockage, des salles de formation et de fabrique d’aliments seront érigés au bénéfice des populations.

Par contre, a-t-il poursuivi, les 402 hectares serviront à aménager des périmètres destinés à des activités de maraîchage, la pisciculture, ou encore  la production animale prévue à la finition des travaux du Dac. “Le Prodac, a-t-il expliqué, devrait obtenir 500 hectares pour réaliser l’ensemble des travaux d’aménagements et de terrassements du Dac. Maintenant que nous disposons des terres, le travail peut démarrer”.

“Nous voulons à travers ce Dac servir d’incubateur aux jeunes et aux femmes qui ont besoin d’être formés et accompagnés dans différentes activités génératrices de revenues” a ajouté le point focal.

Le gouvernement du Sénégal a reçu en 2017 un financement  de 47 milliards de francs CFA de la Banque Islamique de Développement (BID), dans le cadre du projet de développement de l’entrepreneuriat agricole, une initiative du Prodac.  L’objectif est de contribuer à promouvoir l’emploi rural, à travers le développement des moyens de production et le renforcement des compétences entrepreneuriales des jeunes des régions de Kaffrine, Fatick, Louga et Kolda.

En dehors de la commune de Keur Saloum Diané,  l’implantation du Dac du Niombato, dans la région de Fatick, est prévue également, selon ses responsables, dans les  collectivités territoriales de Keur Samba Guèye, de Nioro Alassane Tall, de Toubacouta et celle de Karang.

SDI/AB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-EDUCATION-SOCIETE / L’IFAN présente trois travaux de recherche pour aider à mieux comprendre les inégalités de genre

Dakar, 28 mai (APS) – L’Institut fondamental d’Afrique noire de l’Université Cheikh Anta D…