Dakar, 4 mai (APS)- Le président de la République, Macky Sall, a rappelé, jeudi, à Dakar, le “rôle crucial” de l’économie sociale et solidaire (ESS) dans la lutte contre la pauvreté.

“En tant qu’ancien maire, je peux témoigner du rôle crucial de l’économie sociale et solidaire comme instrument essentiel de lutte contre la pauvreté”, a-t-il dit à l’ouverture officielle de la 6ième édition du Forum mondial sur l’économie sociale et solidaire.

Cette rencontre portée par la ville de Dakar est axée sur le thème : “La transition de l’économie informelle vers des économies collectives et durables pour les territoires”.

Des élus locaux venus du monde entier, des représentants du système des Nations unies, des experts et des représentants d’agences de développement ainsi que des acteurs engagés dans l’ESS prennent part à cette rencontre pour “proposer des actions concrètes pour demain”, a-t-on appris lors de la cérémonie d’ouverture officielle.

L’économie sociale et solidaire est “un principe de solidarité qui se pratique de longue date au Sénégal”, a rappelé le président de la République qui donne en exemple des ”tontines” financières.

Se disant convaincu de son efficacité,  Macky Sall a plaidé pour son application à des échelles plus importantes au niveau international, pour la co-construction d’une “économie solidaire et durable”, en appoint à l’économie conventionnelle qui “révèle de plus en plus sa vulnérabilité” face aux différentes crises.

Il a cité les instruments d’appui et de financement (DER/FJ, 3FPT, entre autres) mis en place par l’Etat du Sénégal pour booster la microfinance et enrôler plus de jeunes et de femmes très souvent en marge des circuits de la finance classique.

Il s’est également félicité des thématiques inscrites à l’agenda des panels du forum et qui devront, selon lui, jeter les jalons d’un monde “plus juste et plus solidaire”.

Le président de la République a aussi appelé à un ”dialogue constructif” entre l’Etat et les collectivités territoriales, “au grand bénéfice des populations”.

Le maire de la ville de Dakar, Barthélémy Dias, s’est félicité de l’accompagnement de l’Etat en portant la candidature de l’équipe municipale de la capitale.

Devant ses collègues maires, il a parlé d’une “responsabilité pour la ville de Dakar de porter la voix de l’Afrique”, en abritant pour la première fois ce forum sur le continent.

Le maire de la ville de Dakar a notamment invité les jeunes et les femmes, principales cibles de l’économie sociale et solidaire, à davantage “saisir les opportunités qu’offre le marché du numérique et l’agrobusiness”.

Il a également appelé Etat, collectivités territoriales et acteurs de l’économie sociale et solidaire (ESS) à “unir les efforts pour amplifier les impacts” de ce secteur.

Barthélémy Dias a aussi indiqué que l’économie sociale et solidaire “offre un meilleur accès aux financements et aux crédits pour le secteur informel”, lequel souffre parfois des “conditions restrictives” des banques classiques, malgré son poids économique.

Il a appelé au renforcement de la microfinance et des nano-crédits en donnant l’exemple d’un pays comme le Bengladesh pour une “transformation structurelle des économies informelles vers des économies durables et viables”.

SMD/ASB/BK

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans economie

Voir aussi...

SENEGAL-AGRICULTURE / Mabouba Diagne annonce le lancement d’un portail numérique de recensement des projets agricoles

Diourbel, 12 juil (APS) – Le ministre de l’Agriculture, de la Souveraineté ali…