Dakar, 30 août (APS) – Le président de la République a demandé aux membres du gouvernement de veiller à ‘’l’accélération de l’exécution des programmes et actions relevant de leurs attributions et missions’’, en vue de l’achèvement des travaux publics en cours, avant le 2 avril.

“Le chef de l’Etat a indiqué à chaque ministre l’impératif de la prise en charge des tâches régaliennes au quotidien et de la mobilisation des administrations et des structures parapubliques placées sous sa tutelle autour de l’accélération de l’exécution des programmes et actions relevant de leurs attributions et missions”, rapporte le communiqué du Conseil des ministres.

Lors de la réunion hebdomadaire du gouvernement, Macky Sall “a rappelé et insisté sur les priorités de l’action gouvernementale durant la période allant de septembre 2023 au 2 avril 2024”.

En juillet dernier, il a déclaré qu’il transmettra le pouvoir à son successeur, le 2 avril 2024, à la suite de l’élection présidentielle du 25 février.

“Dans le contexte de l’accélération de la mise en œuvre du Plan Sénégal émergent et de la préparation du projet de loi de finances pour l’année 2024, le président de la République a demandé au Premier ministre de veiller à l’adoption prochaine, en Conseil des ministres, du PAP 3 sur la période 2024-2028”, écrit le porte-parole du gouvernement, Abdou Karim Fofana.

Le PAP 3 est la troisième phase du Plan Sénégal émergent, qui sera mise en œuvre de 2024 à 2028, après les phases 1 et 2, qui se sont déroulées de 2014 à 2018 et de 2019 à 2023.

Le communiqué du Conseil du ministre annonce également que le chef de l’État a invité le gouvernement à “finaliser” la publication des résultats du cinquième recensement général de la population et de l’habitat.

S’agissant du volet social, ajoute la même source, “le président de la République a réaffirmé l’impératif de veiller au déploiement optimal des marqueurs d’équité sociale et territoriale”.

Il s’agit de la réception des travaux en cours du PROMOVILLES, le Programme de modernisation des villes, “dans plusieurs communes prioritaires ciblées”, de ‘’la mise en œuvre adéquate du Programme national de bourses de sécurité familiale et de la carte d’égalité des chances’’.

Il s’agit aussi de “l’intensification de l’exécution des projets d’électrification et d’hydraulique rurale” et de “la réalisation des pistes de production, avec le PUDC, le PUMA et le Programme spécial de désenclavement (PSD)”.

“Finaliser”la réhabilitation des chemins de fer entre Dakar et Tambacounda 

“Concernant le PSD, le chef de l’État a demandé au Premier ministre et au ministre en charge des Infrastructures de proposer un sous-programme d’urgence de routes et pistes prioritaires à réaliser d’ici à mars 2024”, lit-on dans le communiqué du Conseil des ministres.

Selon le texte, Macky Sall a tenu à “souligner […] l’impératif de finaliser les travaux de l’autoroute Mbour-Fatick-Kaolack, de la deuxième phase du TER (sur l’axe Diamniadio-AIBD) et du BRT, projet dont la fonctionnalité doit être assurée avant fin janvier 2024”.

Il a également été demandé aux membres du gouvernement concernés de “finaliser” la réhabilitation des chemins de fer entre Dakar et Tambacounda (est).

Le chef de l’État a demandé au ministre des Pêches et de l’Économie maritime de veiller à la “finalisation” des travaux du port minéralier et vraquier de Bargny-Sendou (ouest) et d’assurer le suivi de la construction du port multifonction de Ndayane (ouest) et de ses “aménagements connexes”.

La consigne présidentielle a été donnée au même ministre de faire pareillement pour “l’exploitation fonctionnelle du port de Ndakhonga (région de Fatick), en relation avec le port autonome de Dakar et les partenaires de l’État”

“En outre, poursuit le communiqué du Conseil des ministres, le chef de l’État a rappelé l’importance de veiller à la réception fonctionnelle des infrastructures aéroportuaires prévues dans le cadre du Programme de reconstruction des aéroports régionaux, avec la mise en service de l’aéroport de Saint-Louis et la réception des travaux des aéroports de Ourossogui (région de Matam), de Tambacounda, de Kédougou, de Kolda et de Ziguinchor, en plus de l’extension de la piste actuelle de Sédhiou”.

Macky Sall a rappelé également au Premier ministre, à la ministre de la Santé et de l’Action sociale, et à sa collègue chargée de l’Économie, ‘’l’urgence de veiller à la réception, dans les délais, des travaux de la polyclinique de l’hôpital Principal de Dakar, de l’ex-hôpital Aristide-Le-Dantec, de l’hôpital de Tivaouane, de l’hôpital de Matam […] et du Centre national d’oncologie de Diamniadio’’.

“Par ailleurs, le chef de l’Etat a réitéré sa volonté d’accélérer la mise en œuvre du programme de construction de 100. 000 logements”, note le porte-parole du gouvernement.

ESF/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-PELERINAGE / Popenguine : trois forages et une quarantaine de points d’eau mis en service par Sen’eau

Popenguine, 19 mai (APS) – Trois forages et une quarantaine de points d’eau on…