Dakar, 10 mai (APS) – Le président de la République, Macky Sall, annonce une série de “mesures fortes” pour accompagner la lutte sénégalaise, dont la mise en place d’un fonds de 500 millions de francs CFA à l’intention des promoteurs pour les deux prochaines années, en attendant de trouver un système pérenne de subvention.

”L’Etat trouvera des moyens avec le Fonds de garantie des investissements prioritaires (FONGIP) pour un fonds de garantie pour les promoteurs. Ainsi, nous pourrons lever un financement de 500 millions de Francs CFA pour débuter à accompagner la lutte pour une ou deux années avant de trouver un système de financement dans la durée’’, a dit le chef de l’Etat dans des propos rapportés par l’édition de mercredi du quotidien sportif sénégalais Record.

Macky Sall a tenu ces propos en recevant les acteurs de la lutte sénégalaise, lundi, au palais de la République. Une rencontre à laquelle ont participé quelque 600 personnes, rapporte le quotidien spécialisé.

“La lutte est confrontée à des problèmes, vous l’avez dit. Les promoteurs, les managers, les écoles et écuries méritent un soutien. Vous avez parlé des sponsors. Les sociétés doivent revenir pour soutenir la lutte”, a soutenu le président de la République.

Il a promis que le gouvernement “verra comment pousser les sociétés, pas nationales seulement, mais les privés également pour qu’ils reviennent appuyer les 152 écoles et écuries de luttes, soit 10 000 jeunes lutteurs”.

Le président de la République s’est de même engagé à doter le Comité national de gestion de la lutte (CNG) d’une voiture pour les déplacements de ses membres.

”Pour la santé des lutteurs, a-t-il annoncé, nous allons mettre en place une mutuelle de santé [à travers laquelle] tous les lutteurs, tous ceux qui s’activent dans la lutte pourrons se soigner en cas de besoin”.

Il les a invités à tenir une assemblée générale pour mettre en place un bureau dédié à cette question, lequel bureau va par ailleurs s’occuper de mettre en place une coopérative pour un accès plus facile au “programme des 100 000 logements” déjà lancé par le gouvernement.

Dans le cadre du programme ‘’Xeyu Ndaw Ni’’, trois cents postes seront alloués au secteur de la lutte, a-t-il indiqué, avant de revenir en détail sur la répartition de ces postes dont 20 seront réservés aux lutteurs et à leurs familles.

Les anciennes gloires et leurs familles vont disposer de vingt postes, le même nombre de postes devant revenir aux managers, promoteurs, communicateurs traditionnels, cantatrices, à la presse sportive, au CNG, aux écuries et écoles de lutte et aux amateurs. Les 150 postes restants reviendront aux lutteurs, a indiqué le président de la République.

Macky Sall a également assuré que l’Etat du Sénégal travaille sur des textes sur la base desquels la gestion de l’Arène nationale sera confiée à une structure déterminée, en relation avec le CNG.

SK/BK/ASG

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Sport

Voir aussi...

SÉNÉGAL-AFRIQUE- SPORT-RÉCOMPENSE / Le trophée Ubuntu de la BAL 2024 décerné à Alkaly Ndour de l’AS Douanes

Dakar, 25 mai (APS) – Alkaly Ndour, le capitaine de l’équipe de basket de l’AS…