Thiès, 10 mai (APS) – Le cinquième recensement général de la population et de l’habitat (RGPH-5), prévu du 15 mai au  14 juin, collectera, pour la première fois, des données  liées à des maladies non transmissibles, comme le diabète et l’hypertension artérielle, a annoncé, mercredi à Thiès, Aboubacar Sédikh Bèye, directeur général de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD).

‘’Nous (de l’ANSD) avons introduit, pour la première fois, une variable qui va collecter des données sur les maladies endémiques non-transmissibles que nous connaissons maintenant (comme) le diabète, l’hypertension, etc.’’, a dit, notamment, le directeur général de l’ANSD.

Aboubacar Sédikh Bèye était venu prendre part à une ‘’leçon de vie’’ sur le recensement général de la population et de l’habitat, à l’Ecole élémentaire Route de Mbour, dans la commune de Thiès Ouest, à quelques jours de cette opération de décompte qui sera conduite par l’ANSD du 15 mai au 14 juin, sur l’ensemble du territoire national.

‘’Pour la première fois, le Sénégal aura une cartographie de ces maladies’’, a dit M. Bèye, selon qui les données sur ces affections non transmissibles permettront d’identifier les problèmes et de trouver des solutions, avec les partenaires techniques et financiers.

Il a saisi l’occasion pour inviter les élèves à sensibiliser les parents et le voisinage à l’importance du recensement et de réserver un bon accueil aux agents recenseurs, pour leur donner des informations exactes.

Le Sénégal a organisé son premier recensement général de la population en 1976 et le dernier en date a eu lieu en 2013.

ADI/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans LA UNE

Voir aussi...

SENEGAL-POLITIQUE-RELIGION / Bassirou Diomaye Faye est arrivé à Tivaouane

Tivaouane, 15 avr (APS) – Le président de la République Bassirou Diomaye Faye est ar…