Fimela (Fatick), 10 jan (APS)– L’universitaire-chercheur Pape Massène Sène a appelé, mercredi, à une harmonisation du patrimoine avec les réalités nationales, lors d’un colloque organisé à Fimela dans le cadre de la douzième édition du Festival national des arts et cultures (FESNAC) à Fatick (8-12 janvier).

‘”Si nous avons des défis à relever, c’est de faire en sorte que notre patrimoine soit un peu plus en harmonie avec nos propres réalités’’, a-t-il dit indiquant qu’aux premières années des indépendances, la notion de patrimoine a obéit à un “mimétisme exceptionnel” que l’on retrouve dans certains pays comme la France.

Selon lui,” il y a des termes qui reprennent exactement la même définition et les mêmes approches du patrimoine en France et au Sénégal”.

Le fonctionnaire à la retraite animait un panel sur le thème ‘’Entre mémoire et projet, le patrimoine culturel en débat’’.

”Harmoniser le patrimoine par rapport à nos propres réalités renvoie à une prise en charge de l’héritage de nos deux grands empires au moins en Afrique de l’Ouest, à savoir l’empire du Ghana et celui du Mali”, a t-il dit.

‘’Avec l’empire du Mali, nous nous retrouvons avec un repère fort qu’est la charte du Kurukan Fugan [charte du mandé prononcée à Kurugan Fugan au début du XIIIe siècle est la première constitution au monde]. Nous avons au moins des repères capitaux sur la constitution de la cohésion sociale’’, a expliqué l’ancien conservateur du Musée Théodore Monod.

L’autre problème à régler pour une véritable prise en compte de notre patrimoine, a fait valoir M. Sène, ‘’c’est de poser les gestes dans notre droit fondamental, la Constitution’’.

‘’Le Président de la République est le protecteur des Arts et des artistes. Qui est le protecteur du patrimoine ?’’, s’interroge l’ancien conseiller culturel du président Léopold Sédar Senghor.

Le colloque du 12ème Fesnac dont le thème est ‘’Les politiques culturelles au Sénégal : acquis et défis’’ a planché aussi sur ‘’Le patrimoine culturel’’ et ‘’le livre et les arts visuels’’.

L’universitaire-chercheur Pape Massène Sène abordera, jeudi,  les thèmes : ‘’Le cinéma et l’audiovisuel’’ et ‘’Les arts de la scène’’.

Selon le coordonnateur du colloque, le professeur Ibrahima Wane, il s’agit d’étudier le bilan des politiques culturelles au Sénégal depuis 1960.

‘’Le patrimoine culturel qui est la source et la sève de la création artistique englobe tout notre mode de vie, l’organisation sociale, le mode de production économique, nos langues et le comportement de la vie sociale’’, a-t-il dit.

FKS/OID/AB/

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SENEGAL-QATAR-HABITAT / Signature d’une convention de partenariat pour la construction de 100 000 logements

Dakar, 4 mars (APS) – Le ministère de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publi…