Louga, 24 nov (APS) – La première édition du festival ‘’Hip-Hop Live Challenge’’, célébrant la dynamique et le talent qui prospère au cœur de Louga, a démarré, vendredi, avec l’ambition de servir de catalyseur au changement à travers la promotion d’une expression artistique durable, a constaté l’APS.

‘’Notre objectif n’est pas seulement de divertir, mais plutôt d’inspirer, de sensibiliser et d’éduquer, en favorisant une communauté d’artistes techniquement compétents, mais également socialement conscients’’, a déclaré  la directrice du festival, Madjiguène Sow à l’issue de la cérémonie d’ouverture de cet événement.

Elle a souligné que ‘’ 13 artistes talentueux de Louga et 7 musiciens talentueux vont orner notre scène du concert,  illustrant ensemble l’esprit de créativité qui définit notre ville’’.

‘’Il ne s’agit pas seulement de rythmes et de rimes, il s’agit d’embrasser une expérience de groupe live, une fusion musicale qui élève le talent artistique vers de nouveaux sommets’’, a-t-elle précisé.

Elle a insisté sur le fait que ‘’ce festival n’est pas seulement une célébration, mais plutôt un mouvement vers un avenir plus durable et interconnecté. ”Nous assistons, non seulement à une vitrine de prouesses musicales, mais également  à un mouvement artistique durable soucieux de l’environnement’’, a-t-elle fait valoir.

Elle a invité ‘’tout le monde, notamment les acteurs culturels et les populations à immerger dans les rythmes de Louga, à engager des conversations significatives et à faire partie d’une renaissance culturelle qui valorise à la fois l’excellence artistique et la responsabilité environnementale’’.

La directrice du festival a ainsi souligné la nécessité de relever les défis auxquels plus de 300 artistes et groupes dans cette région sont confrontés. ”Nous avons envisagé le Hip Hop Live challenge, non seulement, comme une scène de mise en valeur des talents, mais aussi comme une plateforme de croissance professionnelle soucieuse de l’environnement”, a-t-elle encore expliqué.

Madjiguène Sow a assuré que l’engagement des organisateurs du festival s’étend au-delà de la musique.  ”Nous défendons l’environnement et reconnaissons le besoin urgent de résoudre les problèmes tels que le changement climatique, la dégradation de l’environnement et la rareté des ressources. C’est pourquoi, au cours de ces trois jours, en plus d’assister à des spectacles électrisants, vous participerez à des discussions stimulantes sur la protection de l’environnement’’, a-t-elle ajouté.

DS/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SENEGAL-ENERGIE / Le MCA-Sénégal II signe un contrat avec deux entreprises pour électrifier 370 villages

Dakar, 2 mars (APS) – Le MCA-Sénégal II annonce avoir signé avec les entreprises Cegelec e…