Saint-Louis, 25 nov (APS) – Les activités de la 13eme édition du festival Métissons, un évènement culturel qui rassemble des artistes locaux et du monde, ont démarré vendredi soir à Saint-Louis (nord), a constaté l’APS.

La cérémonie officielle d’ouverture de ce festival abrité par l’Institut français avec une prestation du jeune chanteur-compositeur sénégalais Ndary Diouf, a été précédée par un « Takussanu Ndar » en calèche. Le temps de montrer certainement la culture saint-louisienne.

Prononçant le discours inaugural de la cérémonie officielle, le président du festival Métissons, Ababacar Gueye est revenu sur la dimension culturelle de ce festival dans un contexte de  mondialisation.

Au-delà de l’aspect évènementiel célébrant la diversité musicale, l’esprit du festival Métissons est de promouvoir la diplomatie culturelle dans un contexte de mondialisation marqué par une interdépendance croissante des pays, en mettant en exergue leurs spécificités contribuant ainsi à valoriser la diversité culturelle du monde tout en ouvrant la voie à la coopération et au dialogue’’.

Il a insisté sur le fait que l’évènement était un ”rendez-vous du donner et du recevoir’’. De l’avis de M. Gueye, le festival Métissons s’inscrit plus que jamais dans une dynamique de stimulation du potentiel touristique et économique de cette région située dans la partie nord du Sénégal mais également de développement des initiatives créatives pour pouvoir inciter les entrepreneurs culturels à trouver des niches de formation et de financement dans le but de générer plus d’emplois.

La directrice du Centre culturel régional de Saint-Louis, Cira Bâ a pour sa part salué la participation des jeunes artistes saint-louisiens pour cette édition.

‘’Le Festival Métissons, c’est un évènement dans la mesure où ça permet tout simplement de montrer tout le dynamisme culturel qu’il y a aujourd’hui à Saint-Louis et promouvoir les arts, les jeunes artistes. Et l’innovation majeure de cette année, c’est la programmation de jeunes artistes Saint-louisiens’’, s’est-elle réjouie remerciant ainsi les organisateurs pour cette ‘’belle’’ initiative qui, selon elle, participe à l’animation culturelle de la ville de Saint-Louis mais également un évènement qui promeut un peu le métissage culturel comme son nom l’indique Métissons.

Dans le cadre de cette ambiance festive de 48 heures (24 et 25 novembre 2023), il est également prévu à l’Institut français un panel avec comme thème « le statut de l’artiste au Sénégal ».

Créé en 2010, le festival Métissons de Saint-Louis s’est ancré dans l’agenda culturel de la capitale du nord.

CGD/AMD/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SENEGAL-FORMATION-COLLECTIVITES / Thiomby : plus de 30 millions de FCFA dégagés par an pour la formation des jeunes (élu)  

Thiomby, (Kaolack) 28 fév (APS) – L’équipe municipale de Thiomby, une commune …