Dakar, 25 nov (APS) – Les journaux du week-end consacrent leurs manchettes à la campagne de commercialisation de l’arachide, à l’actualité politique et à d’autres sujets.

Le gouvernement du Sénégal a fixé vendredi le prix plancher du kilogramme d’arachide à 280 francs pour la campagne de commercialisation des récoltes, dont le démarrage est prévu jeudi.

La décision émane d’un Conseil interministériel consacré à la campagne de commercialisation de l’arachide tenu en présence du Premier ministre, Amadou Ba.

‘’Le prix plancher fixé à 280 francs’’, signale en Une Vox Populi qui fait savoir que pour cette présente campagne, le gouvernement table sur une production estimée à 1, 7 million de tonnes d’arachide.

‘’Face à cette perspective encourageante, une planification anticipée s’avère cruciale pour garantir le succès de la filière, en permettant à tous les acteurs de tirer profit de leur labeur’’, a ainsi commenté le Premier ministre dans des propos rapportés par le journal.

Sud Quotidien évoque les décisions annoncées à l’issue de cette réunion ministérielle consacrée à la commercialisation de l’arachide et choisit de rappeler en citant le Premier ministre que la présente campagne a bénéficié d’un appui du gouvernemental de 100 milliards de francs Cfa.

En politique, les publications continuent de rendre compte de la chronique des prises de position, retournements et reniements à mesure qu’approche l’échéance fixée pour la fin des parrainages des candidats à l’élection présidentielle du 24 février 2024.

Il en est ainsi de Walf Quotidien qui pointe les ‘’mauvaises pratiques politiques sur les candidats dissidents de la coalition au pouvoir, Benno Bok Yaakaar (BBY), notamment Aly Ngouille Ndiaye, Mame Boye Diao et Mahammed Boun Abdallah Dionne.

‘’La vie d’opposant n’est pas un long fleuve tranquille. Dionne, Aly Ngouille et Mame Boye Diao, qui ont vécu 12 ans sous les parasols dorés de la République, viennent de l’apprendre à leurs dépens. Aujourd’hui, ils expérimentent les coups tordus de leurs ex-camarades de Benno’’, fait remarquer le journal.

Dans ses colonnes, Walf Quotidien rapporte que ces candidats dissidents de la coalition au pouvoir se plaignent de la campagne de débauchage de leurs délégués au parrainage. ‘’Aujourd’hui, Aly Ngouille Ndiaye, Mahammed Boun Abdallah Dionne et Mame Boye Diao font l’amère expérience de l’opposition et de la traversée du désert’’, croit savoir la publication.

Pendant ce temps, le journal Enquête ouvre ses colonnes à l’ancien Premier ministre, Aminata Touré, candidate déclarée à la prochaine élection présidentielle.

‘’A trois mois de l’élection présidentielle, l’Etat doit assurer la sécurité de tous les candidats déclarés’’, a ainsi souligné l’ancien Premier ministre qui dit n’avoir aucun regret de son compagnonnage avec Macky Sall, ou encore : ‘’Je suis pour qu’en cas de deuxième tour, toute l’opposition soutienne le candidat le mieux placé’’.

Pendant ce temps, Le Soleil met l’accent sur l’actualité internationale en consacrant sa Une à l’épidémie provoquée par quatre virus en Chine.

‘’Atteinte à nouveau, la Chine se remobilise’’, indique notamment le journal en faisant état d’une mobilisation des autorités chinoises.

Citant l’Agence de presse chinoise Xinhua, la publication explique que des maladies infectieuses respiratoires ont été récemment signalées par les systèmes de surveillance et les hôpitaux à travers le pays.

‘’Non létales pour le moment, elles sont causées par des agents pathogènes épidémiques connus tels que le virus de la grippe, le mycoplasme pneumonal, le virus respiratoire syncytial’’, peut-on lire dans ses colonnes.

AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans LA UNE

Voir aussi...

SENEGAL-INSTITUTIONS / Le projet d’amnistie générale soumis à l’examen de la commission des lois de l’Assemblée nationale, mardi

Dakar, 4 mars (APS) – Les  membres de la Commission des lois, de la décentralisation…