Louga, 18 sept (APS) – Le responsable du daara Al-Moultazam de Louga, Oustaz Sény Diagne, menacé d’expulsion, a lancé un appel aux bonnes volontés pour l’achat de la maison qui abrite son école coranique.

“Nous avons décidé de lancer cet appel pour acheter la maison que nous avions prise en location, après en avoir discuté avec le propriétaire”, a-t-il dit dimanche à des journalistes

Le daara est ouvert depuis le 1er mars 2022 au quartier Artillerie Nord. Il compte un internat qui accueille 30 apprenants, tandis que les autres viennent de ce quartier de Louga.

“Nous n’avons pas l’argent pour acheter cash la maison, mais nous demeurons convaincus que si tous les musulmans notamment les bonnes volontés et les amoureux du coran sont informés, ils peuvent l’acheter”, a-t-il lancé.

Il  a souligné que “le prix de la maison est fixé à 16 millions FCFA par son propriétaire qui préfère le vendre aux responsables du daara car il a déjà rejeté une proposition d’une somme de 20 millions FCFA  d’un client prêt à payer cash”.

Il a salué “la compréhension” dont a fait preuve le propriétaire qui ”accepte de perdre 4 millions FCFA” dans cette opération afin de leur ”faciliter” l’acquisition de sa maison.

”Cette maison nous permet de pouvoir accueillir ces enfants venant d’horizons diverses que nous éduquons et à qui nous enseignons le coran et les autres connaissances islamiques”, a t-il dit.

“(…) nous voulons que les musulmans sachent que nous risquons d’être expulsés de cette maison. Ils peuvent réagir à temps pour éviter le pire”, a-t-il poursuivi.

DS/ASB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-TRANSPORT / El Hadji Malick Ndiaye remet les clefs de 500 taxis à gaz à 20 GIE

Thiès, 13 juin (APS) – Le ministre des Infrastructures et des Transports terrestres …